Alstom : Guaino favorable à une nationalisation temporaire, Toshiba nouveau prétendant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Alstom : Guaino favorable à une nationalisation temporaire, Toshiba nouveau prétendant
©Reuters

Rien n'est joué

Alstom : Guaino favorable à une nationalisation temporaire, Toshiba nouveau prétendant

L’industriel japonais va faire une offre à General Electric pour reprendre une partie de la branche énergie du groupe, affirme ce jeudi le quotidien japonais Nikkei.

Le dossier Alstom est loin d’être terminé. Le feuilleton est toujours en cours pour le rachat des activités énergétiques du groupe. General Electric (GE) s'est positionné mais le groupe américain n'a pas les faveurs de l’exécutif français. Dès lors, Siemens, l'autre protagoniste de cette affaire, pourrait en profiter mais le géant allemand ne semble pas prêt à se lancer. Mais pour Henri Guaino la meilleure solution demeure la nationalisation temporaire de l’entreprise. Invité de France Info ce jeudi, le député UMP des Yvelines a déclaré : "Je dis que l'Etat doit prendre ses responsabilités et ne pas laisser les choses se passer dans une telle précipitation"

L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a ajouté : "on ne peut pas laisser les choses aller de cette façon, on ne peut pas trouver scandaleux que l'Etat se pose des questions et agisse". Avant de s’offusquer : "Je ne comprends pas l'attitude du président de la République qui a signé l'autre jour (mardi lors de son interview sur BFM TV et RMC) le lâchage complet d'Alstom".

Mais, comme on l’a vu, General Electric et Siemens proposent de racheter la branche énergie d’Alstom, ce jeudi un nouveau prétendant entre dans la danse. En effet, selon le quotidien économique Nikkei, le conglomérat industriel Toshiba va faire une offre à GE pour reprendre l'activité transmission/distribution d'Alstom intégrée dans l'ensemble que propose de racheter le géant américain.

Selon ce journal, Toshiba est intéressé par l'activité distribution intégrée dans l'ensemble que propose de racheter General Electric. Le groupe nippon sembleconsidérer que la priorité de GE n'est pas la partie distribution d'Alstom et que si Toshiba la prenait à sa charge, la somme à débourser pour GE en serait allégée d'autant.

Toshiba, qui a déjà une activité énergie très conséquente, avec des équipements pour centrales et autres appareils, a déjà pris le contrôle il y a quelque temps pour 2,3 milliards de dollars de la société suisse Landis+Gyr, spécialiste des "compteurs électriques intelligents", équipements essentiels pour les réseaux électriques de nouvelle génération. S'il complétait par l'activité distribution d'Alstom (transformateurs, systèmes de gestion...), il deviendrait puissant dans ce domaine à l'échelle mondiale avec une offre complète de produits. La partie d’échecs ne fait que commencer.

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !