"Convois de la liberté" : 97 interpellations et 513 verbalisations à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des participants au Convoi de la liberté, samedi à Paris.
Des participants au Convoi de la liberté, samedi à Paris.
©Sameer Al-DOUMY / AFP

Mobilisation

"Convois de la liberté" : 97 interpellations et 513 verbalisations à Paris

La préfecture de police de Paris a annoncé ce dimanche 13 février avoir procédé à près d'une centaine d'interpellations samedi, lors de l'opération "Convois de la liberté".

La mobilisation "Convois de la liberté", qui avait pour but de reproduire à Paris la manifestation d'ampleur des chauffeurs routiers canadiens qui bloquent Ottawa depuis plus de deux semaines, s'est soldée samedi par 97 interpellations et 513 verbalisations d'opposants aux mesures sanitaires, a annoncé dimanche la préfecture de police de Paris. Cette dernière a précisé "maintenir son dispositif ce dimanche" pour empêcher les manifestants de bloquer la capitale.

Selon le parquet, à 6 heures du matin ce dimanche, 81 personnes étaient toujours en garde à vue, dont Jérôme Rodrigues, figure du mouvement des Gilets jaunes. Il a été placé en garde à vue pour "organisation de manifestation interdite et participation à un groupement formé en vue de commettre des violences", précise le journal Le Monde.

En dépit de l’interdiction de manifester, des convois de voitures, camping-cars et motos sont parvenus samedi à perturber la circulation sur la place de l’Étoile et sur les Champs-Élysées. Quelques centaines de personnes se sont aussi rassemblées place d’Italie pour une manifestation de Gilets jaunes en direction de la place de la Nation. Dans la nuit de samedi à dimanche, les forces de l'ordre sont intervenues, selon la préfecture, dans le quartier des Champs- Élysées et dans le bois de Boulogne pour "verbaliser et disperser" les derniers participants à cette manifestation interdite.

Les organisateurs des "convois de la liberté" veulent désormais rallier Bruxelles, où un grand rassemblement est prévu lundi. 

À Lire Aussi

Convois de la liberté : et si le passe vaccinal n’était que l’écran sur lequel se projettent des angoisses beaucoup plus profondes (et pas dénuées de fondement…) ?
Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !