Pourquoi les enfants surdoués sont fainéants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pourquoi les enfants surdoués sont fainéants
©

Bonnes feuilles

Pourquoi les enfants surdoués sont fainéants

Un enfant intellectuellement précoce est un enfant qui réfléchit autrement. Son mode de pensée particulier génère certaines difficultés ou fragilités : une hypersensibilité, des retards psychomoteurs, une vulnérabilité psychologique qui compromettent sa réussite scolaire et sa sociabilisation. Extrait de "Au secours, mon enfant est précoce !" (1/2)

Laurence  Lalande

Laurence Lalande

Laurence Lalande est co-fondatrice d'une école dédiée aux enfants surdoués et nous livre son expérience de terrain, de la maternelle au collège, auprès des enfants à haut potentiel.

Voir la bio »

Une enfant à qui on a expliqué, à sa demande, la signification du mot « hasard », se retourne vers sa maman qu’elle interroge après un moment de silence qui marque sa réflexion : « Alors maman, pourquoi le hasard ? » Ces surdoués s’interrogent sur le pourquoi des choses : « Pourquoi il pleut ? », « Pourquoi le ciel est bleu ? », « Qu’est-ce qu’il y a derrière les étoiles ? »… Ces interrogations touchent toutes les choses qui les environnent. Ils veulent tout savoir, tout comprendre, comme s’ils voulaient tout maîtriser.

Une question en entraîne une autre, puis encore une autre. Ils se posent des questions sur tout et tout le temps, et aucune réponse ne peut attendre. En même temps qu’ils questionnent, ils s’interrogent encore. Rien ne peut être ignoré. Leur besoin de vouloir tout maîtriser semble grand et sans fin. Mais plus encore, ils s’inquiètent.

„„Des questionnements existentiels

Un enfant surdoué se pose des questions existentielles et cela dès son plus jeune âge. Son questionnement est anxiogène, car il envisage le pire. Il extrapole et cherche à être rassuré. Il est préoccupé par des questions, qui peuvent donner un sens à la vie.

Mystères de vie, de mort, limites du cosmos, création de l’Univers, origine des temps, évolution des hommes sont autant de thèmes qui passionnent les enfants surdoués, mais aussi qui les intriguent. Ils mesurent à quel point la clé du monde est à leur portée, mais certainement pas dans leurs poches. Cela entraîne chez l’enfant à haut potentiel un état d’anxiété qui peut très bien avoir quelque incidence sur sa vie sociale et scolaire. „„

Le sens de l’effort peu développé

L’enfant surdoué comprend vite, même très vite, mais sa compréhension est globale et elle manque de rigueur. Parfois, il pense savoir et s’entête dans sa façon de penser. Son savoir est intuitif il ne produit donc aucun effort. D’ailleurs, il a horreur de l’effort. Pourtant, il ne supporte pas d’échouer.

Souvent, il préfère ne pas faire plutôt que de se heurter aux difficultés.

Lorsque l’enfant surdoué est confronté aux exigences de l’éducation nationale, tous ces aspects rendent chaotique son parcours scolaire.„„

Un enfant fragile et solitaire

Hypersensible, l’enfant intellectuellement précoce a ses sens comme exacerbés. Il vivra d’autant plus mal de se sentir différent s’il se sent incompris. Sa fragilité est réelle et nécessite une reconnaissance et une prise en charge dès les premières années de sa vie si l’on souhaite le voir épanoui avant d’aborder sa période adolescente, une étape toujours délicate pour un jeune quel qu’il soit. Souvent en grande souffrance, beaucoup trop souffrent d’une dépression pas toujours bien comprise par leurs proches, et ce malentendu les plonge plus encore dans un mal-être réel. Ils ne trouvent plus leur place et ils doutent de tout.

Souvent seuls, ils ne sont pas solitaires, mais ils le deviennent. Leur caractère change, il perd de son innocence, et leur regard sur le monde devient acéré. Il est important de mettre un mot sur le trouble dont souffrent ces jeunes adolescents si on souhaite les aider à surmonter leurs difficultés. Nous le remarquons tous les jours sur le terrain, le gâchis du potentiel intellectuel ruine des avenirs pourtant prometteurs et engendre des situations douloureuses auxquelles il faut absolument mettre un terme si nous voulons véritablement aider ces adolescents si particuliers.

Extrait de "Au secours, mon enfant est précoce !", Laurence Lalande, (Eyrolles éditions), 2013. Pour acheter ce livre,cliquez ici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !