Peur de la gueule de bois et/ou la crise de foie ? Best of des meilleurs conseils avant/après réveillons des médecins et des grands-mères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Peur de la gueule de bois et/ou la crise de foie ? Best of des meilleurs conseils avant/après réveillons des médecins et des grands-mères
©Wikimédia

Il est des nôtres

Peur de la gueule de bois et/ou la crise de foie ? Best of des meilleurs conseils avant/après réveillons des médecins et des grands-mères

Pour survivre aux lendemains de fêtes, il peut être utile de se constituer une petite pharmacie. Même si le meilleur remède reste la modération !

Jean-Paul Giroud

Jean-Paul Giroud

Le Pr Jean-Paul Giroud est l'un des spécialistes les plus reconnus en pharmacologie. Membre de l'Académie nationale de Médecine, de la commission d'Autorisation de Mise sur le Marché, de la Commission de pharmacovigilance et expert auprès de l'OMS, il est également l'auteur de plusieurs livres, dont "Médicaments sans ordonnance : les bons et les mauvais" Editions de la Martinière.

Voir la bio »

Doliprane ou Paracétamol

Ce sont des médicaments qui permettent le traitement des douleurs d'intensité légère, et d'un état fébrile. Ils sont utiles, par exemple, pour un mal de crâne.

Les gélules sont à ingérer en même temps qu'une boisson. Il est important de ne pas dépasser les 3g de paracétamol par jour, soit 6 gélules. Cependant, en cas de douleurs plus intenses, il est possible d'augmenter la dose jusqu'à 4g (8 gélules).

Les effets indésirables de ces médicaments sont rares. On peut cependant constater des réactions cutanées allergiques, une hépatotixicité (toxicité du foie) ou une destruction des cellules du foie. Mais ceux-ci surviennent en cas de surdosage.

Lire également : Ce qui se passe vraiment dans notre estomac quand on mange trop à Noël

Attention, l'aspirine ne doit surtout pas être prise après avoir bu de l'alcool. C'est un produit irritant pour le tube digestif, tout comme l'alcool. On risque alors une irritation de l'estomac, des brûlures intestinales ou un problème d'hémorragie. Ce médicament devrait d'ailleurs être utilisé lorsqu'on a des problèmes cardiaques, pour fluidifier le sang. Il ne comporte pas moins de 14 contre-indications, ce qui fait de lui un produit dangereux s'il est mal utilisé. L'aspirine est le premier des médicaments non stéroïdiens qui peut irriter l'estomac et provoquer des ulcères digestifs. De même que le Nurofen ou l'Ibuprofène, ces médicaments sont à utiliser sous contrôle médical seulement.

Nausicalm

Ce produit présente une certaine efficacité pour lutter contre les nausées et les vomissements. Il comporte un certain nombre de contre-indications et peut entraîner de la constipation.

Il est conseillé de prendre 1 à 2 gélules toutes le 6 à 8h, et le traitement ne doit pas dépasser 2 jours. Si les symptômes persistent, il faut alors consulter un médecin.

Il y a un certain nombre de risques liés au Nausicalm et notamment le glaucome, et la rétention urinaire liée à des troubles urétro-prostatiques. De plus, il ne faut pas en consommer en cas de grossesse ou d'allaitement.

Citrate de Bétaïne

Ce médicament est efficace en cas de digestion difficile ou de ballonnement.

On le trouve dans plusieurs génériques et sous différentes formes, mais le plus souvent il est à prendre en comprimés effervescents, à dissoudre dans l'eau. Ne pas dépasser les 3 comprimés par jour.

Ce produit est bien toléré et consommé depuis longtemps, même s'il n'a pas une grande efficacité. Par contre, il faut éviter d'en prendre lors d'une grossesse et faire attention si l'on suit un régime sans sel.

Arginine Veyron

Il favorise les digestions difficiles, tout comme le Citrate de Betaïne. On peut le prendre en solution buvable, 1 à 2 ampoules à consommer avant ou après les principaux repas.

Maalox

Ce médicament est conseillé pour les brûlures d'estomac. Son efficacité est indiscutable il est très bien toléré. Il comprend quelques contre-indications : il faut éviter de l'associer avec certains antibiotiques car il peut en diminuer les effets (par exemple les Tétracyclines qui fixent le calcium). À éviter en cas d'allaitement et d'insuffisance rénale. De plus, il peut provoquer constipation ou diarrhées.

Prendre 1 à 2 comprimés à sucer ou à croquer lors de brûlures d'estomac ou de remontées acides. Mais limitez-vous à 6 prises ou 12 comprimés par jour.

Spasfon

C'est un antispasmodique qui traite les douleurs digestives et qui se prend en cas de gonflements entraînant les douleurs abdominales. Son activité reste assez faible. Ne pas en donner aux enfants de moins de 15 ans et aux femmes enceintes.

Le Spasfon peut provoquer une constipation. Pour l'adulte ce sont 2 lyophilisables à prendre au moment de la crise et à renouveler en cas de spasmes. On constate une faible efficacité.

Les trucs et astuces tels que prendre une cuillerée d'huile d'olive avant de boire ou un grand verre d'eau avant de se coucher, ne sont pas prouvés, et sont inefficaces la plupart du temps. En réalité, il n'y a pas de médicaments préventifs contre la gueule de bois.

La crise de foie est en réalité une digestion difficile. C'est une "spécialité française", qui n'existe ni dans les pays anglo-saxons, ni dans les pays nordiques, ce qui explique qu'on ne traite pas une digestion difficile de la même manière en France qu'ailleurs. En France, la digestion difficile se traite avec des médicaments qui ciblent le foie et la vésicule biliaire. Ils minimisent les gaz, apportent des enzymes qui facilitent la digestion. Le mieux est alors d'utiliser des plantes du type artichaut, sauge ou pissenlit.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !