Petits conseils pour réduire sa facture d’énergie sans renoncer à rien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Photo d'une ampoule à incandescence et d'une facture d'Electricité de France d'un particulier, prise le 13 Août 2010 à Dijon.
Photo d'une ampoule à incandescence et d'une facture d'Electricité de France d'un particulier, prise le 13 Août 2010 à Dijon.
©JEFF PACHOUD / AFP

Impact sur l'environnement

Petits conseils pour réduire sa facture d’énergie sans renoncer à rien

Alors qu'Emmanuel Macron a présenté son plan France 2030 et son volet sur l'environnement, quelles sont les mesures à suivre pour réduire notre impact sur l’environnement au quotidien ?

Myriam Maestroni

Myriam Maestroni

Myriam Maestroni est présidente du fonds de dotation E5T. Elle est l'ex présidente d'Economie d’Energie et Primagaz. 

Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages majeurs: Intelligence émotionnelle (2008, Maxima), Mutations énergétiques (Gallimard, 2008) ou Comprendre le nouveau monde de l'énergie (Maxima, 2013), Understanding the new energy World 2.0 (Dow éditions). 

Voir la bio »

Atlantico : L’ambitieuse mission du gouvernement France 2030 a été présentée ce mardi 12 octobre, par le président de la République. Est-ce un projet qui pourrait aider le consommateur à réduire sa facture énergétique ?

Myriam Maestroni :  Dans le plan 2030 présenté ce mardi, il n’y a pas eu la moindre mention aux questions énergétiques et à l'économie d’énergie, à un moment où il y a quand même malheureusement un consensus qui se forme sur l’évolution des prix de l’énergie qui reste un sujet de grande sensibilité.

L’augmentation du prix du carburant nous à valu le mouvement des gilets jaunes. Il y a aujourd’hui une hausse générale du prix des énergies aujourd’hui.

Malgré le bouquet tarifaire proposé par l’État, il n’y a aucune allusion dans  France 2030 au méga chantier dans les logements des particuliers, mais aussi pour les PME et entreprises dont l’énergie fait partie intégrante de leur compétitivité et de leur offre.

Vos questions acquièrent de l’importance, dans le sens ou l’on va devoir se prendre en main les uns et les autres pour se débrouiller.
C’est bien dommage, parce que la France était la plus en avance sur les travaux de transition énergétique, avec des outils numériques mis à disposition du public avec des aides que beaucoup de nos voisins nous envient, dans divers pays.

Les citoyens qui sont les premiers à vivre les effets de la hausse du prix des énergies sont des électeurs, je pense qu’on leur doit du respect et de l’attention.

Quelque part, l'énergie, qui que nous soyons, est au cœur de notre maison.

À Lire Aussi

Hausse du prix des carburants : quelques conseils pour réduire votre facture

Au-delà de ça, on occulte des difficultés réelles qui ne sont pas dressées, notamment sur la capacité à mettre en œuvre des travaux de bonne qualité partout où c'est nécessaire, avec en plus une précarisation énergétique en recrudescence.

Il me paraît important de rappeler les 6 grands cycles d’utilisation de l’énergie domestique dans le logement : la cuisson arrive en premier, l’eau chaude et sanitaires ensuite. Arrivent ensuite le chauffage, l’éclairage, les équipements électroménager (lave linge frigidaire…) Le sixième cycle aborde les nouvelles technologies, en forte augmentation : ordinateur, téléphone ou box internet. Ce sont des usages cumulatifs. Nous allons vers une électrification des usages (Télévision et frigidaire, entre autres).

C’est très important de se dire que nos besoins en énergie augmentent et sont cumulatifs.

Quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs pour réduire leur facture énergétique, et par la même occasion, réduire leur impact sur l’environnement ?

Les conseils  pour alléger sa facture vont devoir être déclinés par type d’usage : ça paraît simple, mais mieux vaut faire bouillir de l’eau dans une casserole plutôt que dans une bouilloire, mettre un couvercle sur le récipient pour éviter la déperdition d’énergie.

Pensez aussi à nettoyer et dégivrer votre réfrigérateur pour éviter perte d’énergies.

Fermez vos volets, les rideaux pour réduire sa facture de chauffage, vous pouvez réduire de 5 à 6 % votre facture d’énergie (on peut gagner un degré). Faire une machine complète pour le lave vaisselle et lave linge, afin d’optimiser ce lavage. Se contenter de lavage à 30 ou 40 degrés si c’est possible au lieu d’utiliser à chaque lavage de l’eau chaude.

À Lire Aussi

Les SUV sont-ils vraiment la catastrophe environnementale qu’on nous dépeint (et si vous en voulez vraiment un, comment choisir le moins polluant) ?

Éteignez les appareils électroniques en veille, qui consomment beaucoup d’énergie pour rien (dont les box).

Vous pouvez aussi débrancher vos câbles de téléphone ou d’ordinateurs, parfois branchés aux prises en permanence.

Nous n’accordons pas assez l’attention au numérique. Les données stockées représentent une part non négligeable de consommation d’énergie (photos, documents, mails). Cela à pour conséquence une empreinte énergétique énorme.

Les serveurs de données numériques utilisent 10 % de l’électricité mondiale, soit une centaine de centrales nucléaires.
Faites un ménage sur votre téléphone portable pour l’alléger.

Quelles machines électroniques sont les plus consommatrices d’énergies ? Comment réduire leur impact énergétique ?

Il faut agir par ce qu’on appelle des effets rebonds. Une seule tv au lieu de plusieurs, choisir un film pour tous pour éviter trop de consommation sur internet, télécharger un film consomme beaucoup d’énergie. On peut changer les habitudes.

Qu’en est-il de la rénovation de son domicile, quelles sont les démarches ?

Il est nécessaire de réaliser des travaux d’isolation, de changement de système de chauffage, d’isolation. Informez vous sur ce type de transition énergétique.

Aujourd’hui, quelqu’un qui a une maison en catégorie G va consommer 9 fois plus qu’un autre logement en catégorie A.
Le plan qui permettrait de passer de G à A et mal établi, les acteurs de l’immobilier sont par ailleurs en retard pour établir ce changement d’étiquette énergie.

Est-il intéressant d’envisager la mise en place de panneaux photovoltaïques sur sa maison pour développer une indépendance énergétique ? Quelles sont les possibilités ?

Bien sûr, c’est évident, il faut absolument encourager l’autoconsommation individuelle et collective. Aujourd’hui nous sommes très en retard dans notre pays sur le déploiement de cette possibilité de produire pour soit même de l’électricité photovoltaïque, mais aussi pour ses voisins.

Les choses s’arrangent et avancent, mais nous sommes très loin de nos voisins belges ou allemands qui ont un taux d’équipement bien meilleur.
Près de quatre millions de logements  pourraient être concernés par la pose de panneaux. Je n’ai pas entendu un seul mot sur ce sujet lors du discours France 2030.

À Lire Aussi

Petits conseils pour rendre facilement vos usages numériques plus respectueux de l’environnement

À Lire Aussi

La Chine face au casse-tête de la neutralité carbone

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !