Petit mystère entre amis : qui est la première personne à l'existence historique avérée dont nous connaissions le nom ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Une photo de l'exposition Pharaon, à Valenciennes, dans le Nord.
Une photo de l'exposition Pharaon, à Valenciennes, dans le Nord.
©OliBac/Flickr

Vieux comme Mathusalem

Petit mystère entre amis : qui est la première personne à l'existence historique avérée dont nous connaissions le nom ?

Néandertal ou Natoufiens, toutes ces appellations sont des inventions modernes. Le premier nom avéré de l'Histoire serait gravé sur une tablette retrouvée en Mésopotamie.

Vous êtes vous déjà demander qui était le premier homme connu ? De la préhistoire au monde moderne, les historiens pourront vous citer d'innombrables noms d'hommes et de femmes ayant marqués l'Histoire. Mais connait-on le premier homme (ou la première femme) dont le nom de famille est avéré?

"Tous les noms antérieurs de l'histoire humaine comme Néandertal, Natoufiens, grotte Chauvet ou Göbekli Tepe sont des inventions modernes" constate Yuval Harari, auteur du livre Sapiens: une brève histoire de l'humanité.

La question est donc complexe. Bien sûr, les hommes préhistoriques laissaient des signatures sur leurs œuvres. Mais personne ne connait les artistes de la grotte de Lascaux. Pour une raison bien simple : l'écriture n'avait pas encore été inventée. Quel nom pourrait donc avoir été le premier? Un roi ou un guerrier? Un artiste? Après avoir épluché les encyclopédies, Yuval Harari pense avoir trouvé le premier nom connu de l'Histoire.

Sur une tablette d'argile trouvée en Mésopotamie (dans l'Irak actuel), au milieu de plusieurs dessins qui devait représenter une opération de commerce, on peut lire en sumérien "29,086 mesures orge 37 mois Kushim". La surprise est de taille. Kushim. Le premier nom avéré de l'Histoire serait un…comptable.

Alors évidemment, il est difficile de savoir avec exactitude qui était ce Kushim. Peut-être ce nom faisait-il référence à un métier. Mais il semblerait que cela ait été sa véritable appellation. "C'est un fait important de savoir que le premier nom dans l'histoire n'était ni un prophète, ni un poète, ou un grand conquérant de l'humanité…mais bien un comptable" souligne Yuval Harari.

"Les rois vont et viennent, mais garder trace de son orge, de ses moutons, voilà la vraie histoire du monde" déclare de son côté Robert Krulwich.

Par ailleurs, sur une autre tablette sumérienne, datant d'environ -3100 avant JC, on peut lire l'inscription “Deux esclaves détenus par Gal-Sal, En-pap X and Sukkalgir." Là encore, plusieurs noms propres, là encore, plusieurs noms qui ne seraient pas "royaux".

(Capture d'écran du livre Sapiens: une brève histoire de l'humanité, de Yuval Harari)

Dans l'ancien royaume d'Egypte, le premier nom connu serait en revanche bien celui d'un roi. Iry-Hor, un souverain de la période prédynastique en Egypte. On connait peu de choses sur ce mystérieux personnage, et durant des années, son existence même a été débattue dans le milieu des historiens. Mais en 2012, une inscritpion de son nom a été retrouvé lors de fouille dans le Sinaï. Il serait donc le premier roi connu à travers l'humanité et pour certains le premier véritable nom officiel.

King Ka, qui a sans doute régné peu après Iry-Hor, est le premier à avoir laissé son nom dans un serekh (une forme rectangulaire représentant la façade et l'enceinte des palais, et contenant le "nom d'Horus" des pharaons de l'Égypte ancienne). Le premier pharaon Narmer qui a unifié l'Egypte avec sa femme Neithhotep, a régné de  3150 and 3125 BC. Son épouse est le nom le plus âgé connu pour une femme.

Mais il serait bien imprudent de considérer que ces noms-là sont les premiers connus de l'histoire de l'humanité. Des poteries découvertes en Chine seraient marqués par de curieux symboles datant des premiers écrits du pays... entre 6.600 et 6.200 avant JC! Ces écrits sont appelés symboles de Jiahu. Ils ne seraient pas un système d'écriture à proprement parler mais plutôt une manière de graver sa propriété sur un bien. Donc une forme de nom.

En Afrique, plusieurs noms ont traversé les âges, mais uniquement par voie orale, comme la légendaire Reine de Saba, qui aurait regné quelques 1000 ans avant JC, et qui aurait rencontré le roi Salomon à Jérusalem.

Autre nom avéré : Anitta, un roi hittite, le plus ancien souverain à avoir composé un texte en langue hittite, qui serait le plus vieux texte connu d'une langue indo-européenne. Plus proche de nous, dans l'espace et dans le temps. Enfin, il y a près de 3000 ans tout de même...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !