Laurent Wauquiez a supprimé la subvention de la Région Rhône-Alpes à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Une photo de l'IEP de Grenoble.
Une photo de l'IEP de Grenoble.
©Philippe Desmazes / AFP

Une université très et trop islamiquement correcte

Laurent Wauquiez a supprimé la subvention de la Région Rhône-Alpes à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble

Et il a bien fait.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

L’IEP de Grenoble est envahi par le wokisme, pourri par l’islamisme et gangréné par l’indigénisme. Pour enseigner là-bas, il faut montrer patte blanche. Malheur à qui s’y refuse. 

C’est ce qui est arrivé à Klaus Kinzler, professeur d’allemand. Il a eu l’audace et le courage de s’indigner contre l’intitulé d’un cours : « Racisme, antisémitisme et islamophobie ». Mettre sur le même plan l’antisémitisme et l’islamophobie est une pure imposture. 

Il a été aussitôt lynché par le principal syndicat étudiant qui a mis en coupe réglée l’IEP. Sa photo placardée sur les murs, des inscriptions « Kinzler islamophobe ». Ce syndicat étudiant avait déjà annoncé la couleur - verte comme celle de l’islam - quelques mois auparavant en annonçant que la cafétéria qu’il gère ne servirait plus que de la viande halal. Comme c’était un peu gros, ce syndicat a fait machine arrière invoquant « une erreur ». Peut-être voulaient-ils dire viande casher ? 

Alertée, Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, a diligenté une enquête. Résultat : un rapport accablant de 80 pages, indiquant qu’un « climat de terreur » régnait à l’IEP et pointant du doigt la responsabilité de la directrice de cette fac. Ce rapport est allé tout simplement à la poubelle. 

Ne s’avouant pas vaincu, Klaus Kinzler a alerté les médias : Marianne, L’Opinion… C’était le crime à ne pas commettre. La directrice de l’IEP vient ainsi de mettre à pied pour quatre mois le professeur d’allemand en attendant d’autres éventuelles sanctions. Elle l’accuse d’avoir « diffamé la réputation » de l’établissement qu’elle dirige. 

Ecoeuré, Laurent Wauquiez a annoncé qu’il supprimait la subvention que sa région accordait à l’IEP. Il n’allait quand même pas payer pour entendre cracher sur la laïcité et sur la France. Sur son site, l’IEP proclame fièrement que cette fac est « résolument tournée vers l’international ». Comme l’IEP est affecté d’un strabisme convergent, son regard est en permanence fixé sur l’autre rive de la Méditerranée. 

À Lire Aussi

Anne Hidalgo a découvert Paris en taxi !

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Sandrine Rousseau a assisté à un spectacle horrible : « une chrétienne en jupe et en serre-tête flanquée de huit enfants »Olivier Faure a vu un chien et un migrant uriner contre un mur : et il préfère le migrant au chien...

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !