La genèse du “petit livre bleu”, l’essai qui a révolutionné la géographie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La genèse du “petit livre bleu”, l’essai qui a révolutionné la géographie
©JOEL ROBINE / AFP

Bonnes Feuilles

La genèse du “petit livre bleu”, l’essai qui a révolutionné la géographie

Il est le père de la géopolitique française et le fondateur de la mythique revue Hérodote. Mais, Yves Lacoste est, avant tout, l'un des plus grands noms de la géographie contemporaine. Il revient sur son parcours "audacieux" dans

Yves Lacoste

Yves Lacoste

Yves Lacoste est un géographe et géopolitologue français. Il est professeur émérite de géopolitique à l’Université Paris-VIII (Saint-Denis), et fondateur de l'Institut Français de Géopolitique (IFG). 
 
 
Voir la bio »
Alors que nous entamions la deuxième année d’Hérodote, Maspero publia sous une couverture bleue ce que l’on a surnommé mon « petit livre bleu ». Son

titre, La Géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre, fit scandale et le livre connut un tel succès que bientôt, j’ai demandé qu’il ne soit plus réédité pour ne pas faire concurrence à Hérodote. Il risquait de faire double emploi avec le premier numéro de la revue, à ceci près que j’ai fait dans ce livre une critique acerbe de Paul Vidal de La Blache, ce dont je m’étais abstenu dans Hérodote.

Il faut que je revienne à la genèse de ce livre. Tout a commencé en Martinique où j’étais venu aider Alexandre Piqueras (cf. Nyaogho) dans une enquête sur la commune du Lorrain, au nord de l’île, où les problèmes s’annonçaient « assez graves. » À peine étais-je arrivé qu’Alexandre me dit que le maire du Lorrain venait d’être assassiné. « Toutes les enquêtes y sont interdites par les gendarmes ». Ne pouvant modifier mon billet d’avion de retour, je suis resté chez mon ami Piqueras qui habitait à quelques dizaines de kilomètres de Fort-de-France dans une belle maison coloniale, entourée d’une palmeraie en bord de mer, et me suis mis à écrire ce petit texte sur la géographie. Je me souviens de ces « divines aubes caribéennes ». Je me levais très tôt puis, après avoir bu mon café, je descendais voir les pêcheurs tirant leurs filets puis leurs barques sur le rivage.

Je buvais un vieux rhum « Place de la Savane » en attendant Piqueras quand m’est venue l’idée de ce titre insolent et si juste, quoi qu’on en dise : La Géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre. N’est-ce pas là la signification dramatique de la géographie ? En grec ancien, « drame » signifie « action ». Quant au texte, j’ai précisé et développé certains points que j’avais présentés dans le premier numéro d’Hérodote. Le seul ajout majeur est un schéma représentant ma conception de l’articulation des différents niveaux d’analyse du raisonnement géographique par ordre de grandeur, chaque niveau (de la dizaine de milliers de kilomètres, jusqu’au kilomètre et moins encore) portant les intersections d’un plus ou moins grand nombre d’ensembles spatiaux représentés sur ce schéma par des ellipses. Ce raisonnement à différents niveaux d’analyse spatiale peut et doit être combiné avec la combinaison des différents temps de l’Histoire (du millénaire, au siècle, et moins encore).

Ce schéma est par la suite devenu ma méthode de raisonnement géographique et j’ai démontré, à plusieurs reprises et dans de multiples cas, son efficacité. Cette présentation théorique ne dit cependant pas grand-chose à la plupart des lecteurs.

Pour montrer l’efficacité de ce raisonnement, il aurait fallu l’appliquer à des cas concrets représentés en perspective cavalière, par des dessins du relief en couleurs. C’est seulement trente ans plus tard que j’aipu réaliser ce souhait, d’abord en noir et blanc, puis en couleurs, dans les six éditions successives et mises à jour de Géopolitique – La longue histoire d’aujourd’hui grâce au talent de l’astucieuse et jolie cartographe, Marie-Sophie Putfin, dans le volume que Larousse a publié à six reprises (de 2006 à 2012), en le mettant systématiquement à jour.

Extrait de Aventures d'un géographe publié aux Editions des Equateurs - Tous droits réservés
Pour commander l'ouvrage cliquez sur sa couverture ci-dessous

Aventures d'un géographe de Yves Lacoste

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !