Canicule : comment éviter le décès de votre smartphone et de vos autres compagnons électroniques ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Canicule : comment éviter le décès de votre smartphone et de vos autres compagnons électroniques ?
©Capture d'écran

Fondu des circuits !

Canicule : comment éviter le décès de votre smartphone et de vos autres compagnons électroniques ?

Sur la serviette à la plage. Sur la banquette de votre voiture garée en plein cagnard. Dans une salle surchauffée et non ventilée. Autant de situation qui font frémir les circuits électroniques de vos tablettes, portables ou ordinateurs préférés. Pour éviter d'abimer votre matériel, quelques précautions simples sont de mise.

Jérôme Durel

Jérôme Durel

Jérôme Durel est journaliste et responsable éditorial pour le groupe Humanoid, éditeur de FrAndroid et Numerama. 

Voir la bio »

Atlantico : Téléphones portables, ordinateurs, tablettes, boxs... Tous ces objets qui nous sont devenus indispensables n'aiment pas autant l'été que nous. Pire, une chaleur importante (telle celle de ces derniers jours en France) peut "fatiguer" voire "abimer"  ces objets électroniques. Quels sont les reflexes elementaires à adopter pour ne pas faire fondre leurs circuits ?

Jérôme Durel : Le principe de base va paraitre évident pour tout le monde : il ne faut pas laisser son appareil en plein soleil. Tout le monde s'est rendu compte en laissant son portable sur sa serviette à la plage qu'il devenait vite bouillant. Et dans le même ordre logique, il est fortement conseillé de ne pas l'utiliser quand il est exposé, car cela fait dès lors double peine. S'il est éteint, par exemple un téléphone oublié dans une voiture au soleil, cela ne pose pas trop de problème, à moins que les chaleurs soient extrêmes.

Il faut savoir que pour une bonne partie des composants, cela ne change rien. Le problème principal est la batterie. Les composants sont conçus pour résister à des températures excédantes les 70°C la plupart du temps. En revanche, la batterie génère de la chaleur et donc est plus susceptible de connaître des chaleurs encore plus importantes. Je conseille de se référer au mode d'emploi des instruments électroniques employés : il y est toujours indiqué les conditions d'utilisation recommandées. Il s'agit généralement de températures variant entre 0 et 40°C généralement pour l'utilisation, et de -20°C/60°C pour le stockage (quand l'appareil est éteint). Tout est clairement expliqué dans ces manuels.

Il y a évidemment des "comportements à risque" qu'il faut prendre si l'on craint une très forte chaleur : éviter absolument de recharger son téléphone quand il est exposé tout d'abord. C'est le meilleur moyen d'abimer sa batterie (risques de perte d'autonomie sur un portable par exemple). Par exemple en voiture avec un GPS, car on multiplie la température interne ainsi.

Dans des conditions de fortes chaleurs, il faut donc aussi éviter d'utiliser les applications gourmandes, tel Pokémon Go ! qui mobilise GPS, connexion et appareil photo dans le même temps.

Comment peut on se rendre compte que son matériel est en train de prendre chaud ?

Il faut savoir que tous ces appareils électroniques disposent d'une sécurité : quand il fait trop chaud, l'appareil s'éteint automatiquement. Il y a donc beaucoup moins de chance pour que l'appareil se mette à fondre de par sa propre chaleur.

Malgré tout il y a des signaux avant extinction, des messages d'avertissement prévus (c'est aussi le cas sur les boxs). Et même avant cela, on peut observer que l'appareil commence à ralentir. Il existe en plus des logiciels pour mesurer la température interne sur nombre d'ordinateurs (qui utilisent les données des sondes présentes dans la machine). Mais c'est rarement un problème quand on sait qu'un processeur peut aujourd'hui tourner à 90°C sans trop de problème.

Il existe aussi des applications pour portable ou tablettes pour mesurer la chaleur, même si leur efficacité est variable.

N'est-ce pas aussi le moment de vérifier qu'on est doté d'outils équipés de bons systèmes d'aération ?

Quand une machine fonctionne bien, elle n'est pas sensée s'éteindre. Il ne faut donc pas hésiter à faire un petit check-up si cela arrive. C'est surtout le cas avec les ordinateurs qui disposent d'une ventilation progressive qui s'adapte à la température. Si vous êtes équipé d'une tour, il ne faut pas éviter à remplacer ou "nettoyer" les ventilateurs (c'est l'affaire de quelques coups de vis et un coup d'aspirateur ou de spray à air sec). Pour les tablettes et téléphones qui n'ont pas de ventilateurs, on peut essayer de passer un coup de d'aspirateur délicatement, mais c'est évidemment moins efficace.

Mettre votre matériel au frigo quelques instants est-il une bonne idée ou la chose la plus stupide qui soit ?

Globalement, cela ne fait pas grand-chose. Ce n'est donc ni une bonne ni une mauvaise idée. Il faut cependant éviter de mettre un téléphone très chaud au congélateur pour ne pas provoquer de choc thermique. Mais mettre un téléphone un peu chaud au frigo n'est ni dangereux, ni vraiment utile : cela le fera à peine refroidir un peu plus vite. Dans un réfrigérateur bien sec, cela ne causera donc pas de dommages particuliers. Mais il ne faut pas l'oublier.

Quels types d'accessoires permettent de refroidir les outils électroniques utilisés ?

Pour les ordinateurs un peu vieux, il existe des supports réfrigérants qui se branchent par USB. L'action est minime, mais cela peut donner un petit coup de frais supplémentaire à l'ordinateur. Il faut cependant faire attention aux prix : 70 euros pour un support, c'est un peu cher. L'autre solution est celle du système D : un pain de glace dans un chiffon bien sec, et on le met sous la partie chaude de l'ordinateur. Là encore, en cas d'utilisation intensive par forte chaleur, cela peut s'avérer utile.

Pour ce qui est des téléphones et tablettes, ce genre de support n'existe pas pour des raisons pratiques. Ils ne seraient pas adaptés.

Un dernier conseil ?

Gardez bien votre fenêtre ouverte, l'aération est aussi très importante (pour la machine comme pour soi-même !). Dans le même ordre d'idée : ne pas hésiter à avoir un ventilateur. Globalement ce sont des questions de bon sens. Les problèmes de chaleur, si ces principes élémentaires sont respectés sont globalement assez rares. Mais, il est vrai que les batteries peuvent s'abimer au soleil, donc un minimum de vigilance est nécessaire. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !