Bienvenue Marlène ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marlène Schiappa a été nommée au coeur de la nouvelle équipe gouvernementale d'Elisabeth Borne.
Marlène Schiappa a été nommée au coeur de la nouvelle équipe gouvernementale d'Elisabeth Borne.
©Ludovic MARIN / AFP

Remaniement

Bienvenue Marlène !

Et merci de n’y voir aucune ironie.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Marlène Schiappa a donc été nommée secrétaire d'Etat chargée de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative. "L'économie sociale et solidaire" on ne sait pas du tout ce que c'est. Quant à la "vie associative", c’est juste une trouvaille grotesque et inutile. 

Mais l’essentiel n’est pas là. L’essentiel est que Marlène Schiappa fasse partie du nouveau gouvernement. Après avoir occupé des fonctions ministérielles, elle n’avait pas été reconduite. C’est pourquoi elle avait envisagé une nouvelle vie en devenant chroniqueuse à la télévision. Elle sait mordre et griffer. Peut-être n’aurait-elle pas été tendre avec ce monstre d'ingratitude qu'est Macron…

Le président de la République, flairant le danger, a pressenti qu'il valait mieux l’avoir dedans que dehors. De Marlène Schiappa, nous nous sommes souvent moqués et parfois nous l’avons même critiquée de façon excessive. 

Mais nous sommes heureux de la retrouver. Elle nous fera encore rire et sourire. Dans ce gouvernement, elle est ce qu’il y a de mieux et en tout cas de moins pire. Le cabinet d’ Elisabeth Borne ressemble malheureusement à un jour sans pain. Regardez la Première ministre. Elle a de nombreuses similitudes avec Don Quichotte, le chevalier à la triste figure. 

Regardez aussi Dupond-Moretti, Darmanin, Le Maire et quelques autres : des têtes de croque-mort. Avec Marlène Schiappa, c’est un peu de fraîcheur qui s’invite dans un cimetière. 

Comme elle a son franc-parler, nous supposons qu’elle ne tiendra pas longtemps au gouvernement. Car elle ne sait pas dire "oui chef". Alors, en attendant, bienvenue, oui bienvenue Marlène !

À Lire Aussi

Voteriez-vous la confiance à Elisabeth Borne ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !