Anti-conseil de voyage : 15 lieux qui pourraient valoir le détour s’ils ne faisaient pas partie des endroits les plus inhospitaliers du globe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La merveilleuse île de Socotra, au Yémen.
La merveilleuse île de Socotra, au Yémen.
©Reuters

Vite vite vite

Anti-conseil de voyage : 15 lieux qui pourraient valoir le détour s’ils ne faisaient pas partie des endroits les plus inhospitaliers du globe

De l'étrange lac tacheté Kliluk au Canada à la plus petite principauté du monde, Sealand, en passant par les portes de l'enfer au Turkménistan, la Terre regorge de lieux plus bizarres les uns que les autres... La preuve en image.

Vous voulez partir en vacances mais n'avez aucune envie d'une destination touristique bateau ? Vous voulez de l'inconnu et l'aventure, la vraie ? Vous ne comptez pas bouger de votre lit mais souhaitez seulement rêver un peu ? Petit tour d'horizon de quinze lieux étranges et encore trop peu explorés... 

1. La Réserve mondiale de semences du Svalbard

Située sur l'île norvégienne du Spitzberg, il s'agit d'une chambre forte destinée à conserver dans un lieu sur des graines de toutes les cultures vivrières de la planète afin de préserver la diversité génétique de celle-ci. Creusée près de la petite ville de Longyearbyen (1 900 habitants) dans l'archipel arctique du Svalbard à environ 1 120 km du pôle Nord, cette chambre forte est gérée par un accord tripartite entre le gouvernement norvégien, l'organisation internationale Global Crop Diversity Trust et la banque génétique nordique. 

2. L'île Devon, au nord de l'archipel arctique canadien.

Il s'agit de la plus grande île inhabitée au monde (55 000 km², soit un peu plus de deux fois la superficie de l'Auvergne). Son relief présente des similitudes avec celui de la planète Mars, notamment à l'intérieur du cratère Haughton. Ce cratère, de deux kilomètres de diamètre, est le résultat de l'impact d'une météorite tombée il y a plus de 20 millions d'années au milieu de l’île Devon. C'est pourquoi, tous les étés, le site est occupé pour des activités scientifiques liées à la recherche spatiale et la vie sur la planète rouge. 

3. Le Fly Geyser dans le Nevada

Ce geyser, étrange car il pousse vers le haut, n'est pas naturel : il fut créé accidentellement en 1916, lors du creusement d’un puit dans le Fly ranch, aujourd'hui tenu par Todd Jacksick. L’eau chaude ne permettait pas d'irriguer le puit et celui-ci a donc été abandonné, l'eau minéralisée a jailli et a formé un cône de geysérite. En 1964, un nouveau puit de test fut créé sur le site mais l'eau n'était toujours pas à la bonne température. Un nouveau geyser est donc né sur les cendres du premier. 

4. L’île de Socotra, au Yémen

Située en mer d'Arabie, au nord-ouest de l'océan Indien, cette île est un lieu unique au monde. On y trouve des paysages qui n'existent nulle part ailleurs sur Terre et une flore et des fonds marins exceptionnellement riches. En raison de sa biodiversité et de la présence de près de 700 espèces uniques au monde, Socotra est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

5. La rivière Rio Tinto, en Espagne

Cette rivière, surnommée la rivière rouge, est située dans le sud-ouest des montagnes de la Sierre Morena, en Andalousie. Elle connue pour son acidité élevée avec un Ph de 2, causé par la présence de bactéries extrêmophiles (on les appelle ainsi car la plupart des autres organismes vivants ne peuvent survivre à cet environnement si particulier) et sa couleur rougeâtre due au fer dissous dans l’eau. Selon certains scientifiques, elle serait d'ailleurs très similaire aux eaux souterraines de Mars.

6. Le lac de Kliluk, au Canada

Ce lac tacheté est connu pour posséder les plus grandes quantités de sodium, de magnésium et de sulfates de calcium du monde. Il contient également de nombreux minéraux comme l’argent, le titane et autres sulfates. Si beaucoup ont rêvé d'ouvrir un centre de bien-être dans cet environnement étonnant, le projet a été rejeté en bloc par les autochtones, qui considèrent le site comme sacré.

7. Le salar d’Uyuni, en Bolivie

Il s'agit du plus grand désert de sel du monde. Doté d'une superficie de 10 582 km², il est situé sur les plus hauts plateaux au sud-ouest du pays, à plus de 3658m d’altitude, et contient la moitié des réserves de lithium de la planète.

8. Le Pôle Sud d'inaccessibilité en Antarctique

Le pole antarctique d'inaccessibilité est le point le plus éloigné toute côte et probablement le plus isolé de la planète. Avec une température annuelle moyenne de -58.2C, il est aussi le plus froid. Si personne n'a jamais vraiment réussi à s'accorder sur son emplacement exact, il semblerait qu'il se situe à 82°06’S 54°58’E, où un buste de Vladimir Lénine surmonte une cabane construite par les Soviétiques en 1958. L'édifice est complètement recouvert de glace mais les audacieux devraient pouvoir y pénétrer puisqu'il contient un livre d'or pour les visiteurs intrépides…

9. La principauté de Sealand au large du Royaume-Uni

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs plate-formes militaires ont été abandonnées dans les eaux internationales de la mer du Nord. En 1966Roy Bates, ancien major de l’armée britannique et vétéran de guerre, entend parler de celle de Sealand. Après avoir consulté des avocats et des spécialistes du droit maritime, il découvre que rien ne s’oppose à sa prise de possession. Il s'y rend donc et proclame son indépendance, que la Justice finit par accepter. Sealand est depuis considérée comme une micro nation : elle a sa propre constitution, délivre des passeports, une monnaie et des visas touristiques et a même subi un coup d'état en 1978. Actuellement gouverné par Michael Bates, le fils de Roy, le "pays" est en vente pour la modique somme de 750 millions d'euros.

10. Les portes de l'enfer au Turkménistan

Situées dans le désert de de Kartoum, les "portes de l'enfer" sont en fait un cratère géant qui crache du feu depuis 40 ans. En 1971, alors qu'ils foraient pour prospecter, des géologues soviétiques ont percé des couches souterraines qui contenaient du gaz. Craignant  que le cratère n'émette du gaz empoisonné, ils ont décidé d'y mettre le feu. Malgré les efforts de maints experts turkmènes, les flammes ne se sont jamais éteintes et sont aujourd'hui le symbole de l'étendue des réserves de gaz du Turkménistan, les quatrièmes plus vastes au monde, ainsi qu'une attraction touristique. 

11. L'île de Bouvet, dans l'Océan atlantique sud

Il s'agit d'une île volcanique inhabitée de l'Atlantique sud, située au sud du cap de Bonne-Espérance, ce qui en fait l'une des îles les plus isolées du monde. Nommée d'après son découvreur français Bouvet de Lozier, elle appartient à la Norvège depuis 1927.  Dôtée d'une superficie de 49 km2, elle est couverte à 93 % par une épaisse calotte glaciaire et a seulement été visité quelques fois par des chercheurs et des explorateurs. En 1964, ces derniers y ont découvert un mystérieux bateau rempli de provisions mais n'ont jamais trouvé aucunes traces d'éventuels passagers. Une grande partie du film Alien VS Predator est censé se passer sur l'île Bouvet. 

12. Bir Tawil, à la frontière égypto-soudanaise

Bir Tawil est une petite région située entre l'Egypte et le Soudan si stérile qu'aucun des deux pays n'en veut. Ils lui préfèrent le Triange Hala'ib, bien plus attractif. Toutefois, les deux pays n'ont pas le droit de réclamer plus d'une région. Bir Tawil est donc le seul territoire (hors de l'Antarctique) dont aucun Etat ne revendique la souveraineté.

13. Le mont Thor sur l'île de Baffin, au Canada

Le mont Thor est une montagne granitique située dans le parc nationale d'Auyuittuq. Il s'agit de l'une des parois rocheuses verticales les plus pures avec 1 250 mètres de rempart (plus haut que la tour Burj Khalifa à Dubai) et un angle moyen de 105 degrés. Le mont fut escaladé pour la première fois en 1953 par l'équipe de l'Institut arctique d'Amérique du Nord. En 2006, une équipe américaine y réalisa la plus longue descente du monde en rappel. Un Ranger canadien de 26 ans, Philip Robinson, tenta également l'expérience mais chuta en raison d'un problème d'équipement, ce qui le tua sur le coup. 

14. La mine de diamants Mir, en Sibérie Orientale

La partie à ciel ouvert de la mine, aujourd'hui désaffectée, forme un immense trou de 525 mètres de profondeur et de 1 200 mètres de diamètre1. Il s'agit de la quatrième plus profonde excavation au monde après celles d'Oudatchnaïa-qui se trouve aussi en Russie-, de Chuquicamata au Chili et de Bingham Canyon aux États-Unis.

15. The Zilov Gap en Sibérie Centrale

Les constructeurs du chemin de fer du Transsibérien on fait en sorte d'éviter cet espace sauvage long de 640 km. Le "Zilov Gap" est si inaccessible que personne n'a réussi à le traverser depuis l'an 2000.14.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !