10 destinations à visiter absolument dans sa vie (et certaines vont vous surprendre) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les chutes d'Iguazu (Brésil/Argentine).
Les chutes d'Iguazu (Brésil/Argentine).
©

Voyage, voyage

10 destinations à visiter absolument dans sa vie (et certaines vont vous surprendre)

Le guide de voyage "Lonely Planet" a défini la liste des 20 endroits à visiter au cours de sa vie. Aux grands classiques s'ajoutent des destinations un peu moins connues.

Vous aimez les voyages, vous collectionnez les Guide du Routard et autres Petit Futé, et vous adorez abreuver vos amis de vos photos prises an Asie du sud-est. C'est bien mais avez-vous vu tout ce qu'il fallait vraiment voir? Le "Lonely Planet" a tranché : le célèbre guide touristique a dévoilé sa liste des 20 destinations que tout le monde devrait voir une fois dans sa vie (la liste complète en comporte même 500). French bashing ou simple constat, aucune destination française n'est comprise dans la liste. 

1) Angkor (Cambodge)

C'est la destination number one. Angkor, majestueux ensemble de temples, qui constituait autrefois une des capitales du puissant empire khmère, fait la ferté du Cambodge et le bonheur des touristes. Situé non loin de Siem Reap (devenue deuxième ville du Cambodge grâce au tourisme), Angkor déploie sur 400 km² une époustouflante succession de de sanctuaires bâtis par les souverains successifs, désormais envahis par la jungle. Angkor Vat, le plus célèbre d'entre eux et le mieux conservé, reste encore un haut lieu du bouddhisme, et constitue le symbole national du Cambodge (il est présent sur le drapeau du pays). D'autres comme le Bayon, avec ses mystérieuses tours à visages, ou encore le Ta Prohm, envahi par la jungle, sont également des incontournables.  L'endroit émerveille près de 1 million de touristes chaque année.

2) La grande barrière de corail (Australie)

Au nord-est de la côte australienne,  le plus grand ensemble corallien du monde offre, prend la deuxième place du classement. 400 types de de coraux, 1.500 espèces de poissons, 4.000 espèces de mollusques, dans un espace de 348.000 km²… les statistiques de la Grande barrière de corail donnent le vertige. Présentant un intérêt scientifique extraordinaire, l'endroit offre également une variété et une beauté absolument unique. Plusieurs espèces menacées d’extinction, comme le dugong et la grande tortue verte, y trouvent refuge. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981.

(Reuters)

3) Machu Picchu (Pérou)

Le célébrissime Machu Picchu prend la médaille de bronze. Cette ancienne cité inca datant du XVe siècle est perchée à 2 430m d'altitude sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu, au sud du Pérou. Murailles, terrasses et rampes gigantesques sculptent un paysage escarpé époustouflant.

(Reuters)

4) La Grande muraille (Chine)

L'imposante muraille de Chine prend la quatrième place. Cet ensemble de fortifications est constitué d’un mur fortifié de 5 à 7 mètres de large pour une hauteur variant de 5 à 17 mètres, selon les portions, et serait long de 6700 kilomètres en tout. La muraille constitue la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme (en longueur, en surface et en masse).

(Reuters)

5) Le Taj Mahal (Inde)

Le Taj Mahal prend la quatrième place. Le splendide mausolée funéraire de marbre blanc est l'un des chefs-d'œuvre universellement admirés du patrimoine de l'humanité, et l'un des joyaux de l’art indo-islamique. Bâti à Agra entre 1631 et 1648 sur l'ordre de l'empereur moghol Shah Jahan, il a été conçu comme un hommage du souverain, inconsolable après la perte de son épouse favorite. 

(Reuters)

Des grands classiques certes, mais inoubliables. Cependant, dans le Top 20, on retrouve également d'autres pépites, un peu moins connus.

6) Milford et Doubtful Sound (Nouvelle-Zélande)

Si l'envie vous prend d'être écrasé devant les beautés de Dame nature, le Lonely Planet vous conseille très astucieusement les majestueux fjords néo-zélandais, le très touristique Milford Sound et le plus confidentiel Doubtful Sound. Dans ce superbe écrin de nature, de colossales montagnes tombent dans une mer limpide, où il n'est pas rare de croiser dauphins, phoques et autres joyeusetés de la faune aquatique. 550 000 touristes en reviennent émerveillés chaque année.

Les Douze Apôtres (Australie)

Un nom et une référence biblique mystérieuse pour un paysage de légende. Ces étonnantes tours de calcaire, culminant à plus de 45 mètres au-dessus du niveau de la mer, figurent parmi les principales attractions du Sud de l'Australie. Ces formations rocheuses plantées au milieu des vagues sont particulièrement photogéniques au lever et au coucher du soleil. Ne cherchez pas les 12 tours, les "apôtres du Pacifique" ne sont désormais plus que 7, mais leur beauté reste extraordinaire.

(Reuters)

7) Les chutes d'Iguazu (Brésil/Argentine)

Elles sont sans doute moins connues que les chutes du Niagara, mais les "Iguazu falls" fascinent tout autant. A cheval entre le Brésil et l'Argentine, les 275 cascades vrombissent au beau milieu de la forêt tropicale, déversant à six millions de litres d'eau par seconde. La plus haute de ces chutes fait 90 m de hauteur. Sensations fortes assurées.

(Reuters)

8) Tikal (Guatemala)

Au cœur de la jungle guatémaltèque se trouve le mystérieux Tikal, l'un de plus impressionnants site archéologique au monde et une des attractions majeures d'Amérique centrale. Avec ses temples, palais et autres sculptures monumentales, au milieu d'une végétation luxuriante,  le site est l'un des vestiges majeurs de la puissante civilisation maya précolombienne.

(Wikipedia / GFDL)

10) Museum of Old and New Art (Australie)

A peine 5 ans d'existence… mais le Museum of Old and New Art (MONA pour les intimes) est déjà un must-see. Situé à Hobart, en Tasmanie (un territoire appartenant à l'Australie), ce musée à l’architecture pour le moins originale est la propriété de David Walsh, un jeune fan de mathématique devenu milliardaire après avoir appliqué ses algorithmes dans les casinos. Au programme du MONA : art aborigène, antiquités, maîtres classiques et art contemporain.

(Wikipedia / Barrylb)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !