World Trade Center : le mystère du bateau retrouvé dans les décombres enfin résolu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le mystère du bateau retrouvé dans les décombres du World Trade Center enfin résolu
Le mystère du bateau retrouvé dans les décombres du World Trade Center enfin résolu
©REUTERS/Lucas Jackson

Explications

World Trade Center : le mystère du bateau retrouvé dans les décombres enfin résolu

Retrouvé en juillet 2010 à près de sept mètres sous terre et long d’environ 10 mètres, ce bateau a fortement intrigué les archéologues.

Le 11 septembre 2001, deux avions venaient percuter les tours du World Trade Center. Des attentats qui ont causé la mort de milliers de personnes mais aussi l'effondrement des deux gratte-ciel. Après réflexion, les autorités américaines ont décidé de reconstruire un édifice sur les lieux de ce drame. Mais dans les décombres du World Trade Center, les ouvriers ont fait une découverte insolite. En effet, en juillet 2010, dans les ruines du World Trade Center, les restes d'un navire en bois ont été retrouvés.

Enfoui à près de sept mètres sous terre et long d’environ 10 mètres, ce bateau avait alors fortement intrigué les archéologues, comme le rappelle Maxi Sciences. Ainsi, certaines parties du navire furent envoyées au laboratoire de dendrochronologie de l’université de Colombia afin de trouver une explication à cette insolite et mystérieuse présence. 

Grâce à la dendrochronologie, une méthode de datation utilisant les successions de cernes du bois pour donner des âges très précis aux restes archéologiques, les scientifiques viennent enfin de résoudre cette énigme.  Toujours selon Maxi Sciences, ils en ont conclu que les arbres utilisés étaient pour certains vieux d'un siècle et avaient été abattus vers 1773. Des arbres qui correspondent aux arbres que l’on retrouvait à l’époque dans la région de Philadelphie

"Nous avons pu voir qu’à Philadelphie il y avait à l’époque encore de vieilles forêts", explique Dario Martin-Benito, qui a dirigé l’étude. Elles étaient exploitées pour les chantiers navals et la construction de certains bâtiments. Dès lors, les chercheurs pensent qu'il pourrait s'agit du même bois que celui utilisé pour la construction de l’Independence Hall de la ville, où furent signés la Déclaration d‘indépendance et la Constitution des Etats-Unis. "Philadelphie était l’un des chantiers-navals les plus importants des Etats-Unis à l’époque, voire le principal. Il avait beaucoup de bois donc cela a du sens qu'il provienne d'ici", poursuit le chercheur.


Le mystère du bateau trouvé dans les ruines du World Trade Center enfin percé par Gentside Découverte

En revanche, la manière dont le bateau a terminé ici n’est connue. Les chercheurs estiment qu'il aurait pu couler par accident où être utilisé lors du renforcement des berges de Manhattan, quelque 20 ou 30 ans après sa construction. Selon Maxi Sciences, la présence d’huîtres sur sa coque montre qu’il est resté à flot quelques temps avant d’être submergé de débris et de gravas ; de même, des vers d’eau chaude et salée de type Lyrodus pedicellatus ont été trouvés sur sa coque, ce qui constitue une preuve que le bateau est passé par les Caraïbes.

lu sur Maxi Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !