Publicité dans les transports : Londres veut faire la chasse aux corps "irréalistes" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Publicité dans les transports : Londres veut faire la chasse aux corps "irréalistes"
©Reuters

Drastique

Publicité dans les transports : Londres veut faire la chasse aux corps "irréalistes"

Le maire de la ville va interdire les images retouchées qui créent des "problèmes de confiance en soi liés au corps."

Fini, la jeune fille en maillot de bain avec un corps amaigri à grands coups de Photoshop… C'est en tout cas la volonté de la mairie de Londres qui a décidé de bannir les corps "irréalistes" sur les publicités des transports publics : trains, métros, bus… La mesure, radicale, prendra effet en juillet prochain, sur les 12 000 panneaux du réseau TFL.

"A partir du mois prochain, TFL ne permettra pas l'affichage de publicités pouvant (...) faire pression, en particulier sur les jeunes, afin qu'ils se conforment à un physique irréaliste ou malsain", a expliqué dans un communiqué, la mairie de Londres.

Le nouveau maire de Londres, Sadiq Khan, est lui-même intervenu pour justifier cette décision. "Pendant les déplacements en métro ou en bus, personne ne devrait se sentir oppressé par des attentes irréalistes liées à son corps. Je veux envoyer un message clair aux publicitaires sur ce point" a-t-il expliqué à l'AFP. "En tant que père de deux adolescentes, je suis extrêmement préoccupé par ce genre de publicités qui peuvent rabaisser les gens, en particulier les femmes, et leur faire avoir honte de leur corps. Il est grand temps d'y mettre fin". Reste à déterminer ce qu'est un corps "réaliste…"

Lu sur FranceTvInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !