La tentative de moderniser les romans du Club des Cinq d'Enid Blyton a été un échec | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Club des Cinq
Club des Cinq
©Couverture livre Club des Cinq

Edition

La tentative de moderniser les romans du Club des Cinq d'Enid Blyton a été un échec

Rajeunir le style de ces livres pour enfants publiés en Angleterre sous le nom de Famous Five n'a pas fonctionné

Six ans après que Hachette ait mis à jour le langage des livres Le Club des Cinq (Famous Five) d'Enid Blyton pour tenter de les rendre plus attrayants pour les enfants modernes, l'éditeur a décidé d'abandonner l'idée car les nouvelles versions «ne fonctionnaient pas» remarque le Guardian.

 Les révisions avaient rendu le langage plus neutre quant au genre, le personnage d'Anne étant modifié pour profiter des nounours au lieu des poupées.

Bien qu'il soit critiqué et accusé d'être raciste ou sexiste, Blyton reste l'un des auteurs pour enfants les plus populaires. Son éditeur Hodder vend plus d'un demi-million d'exemplaires par an du Club des Cinq.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !