L'acteur Shia LaBeouf a bel et bien été violé par une femme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Shia LaBeouf a confié avoir été violé par une femme lors d'une représentation artistique.
Shia LaBeouf a confié avoir été violé par une femme lors d'une représentation artistique.
©Reuters

Confirmation

L'acteur Shia LaBeouf a bel et bien été violé par une femme

Deux artistes présents ce jour-là ont confirmé sur Twitter les propos de l'acteur qui a confié avoir été violé lors d'une performance artistique.

Non ce n'était pas un fake ou une provocation : l'acteur Shia LaBeouf a réellement été violé par une femme le jour de la Saint-Valentin, durant une performance artistique. Assis dans une pièce d’une galerie d’art, un sac en papier sur la tête. Les curieux faisaient la queue pour lui tenir la main, lui parler, ou juste le regarder en silence. L’acteur, connu notamment pour son rôle dans Transformers, n’avait pas le droit de réagir.

Le 14 février, une femme s’est présentée devant lui et, a demandé à son petit ami de faire le guet devant la porte de la salle. "Elle a fouetté mes jambes durant 10 minutes, a commencé à me déshabiller, puis à me violer, a témoigné l'acteur.

A LIRE AUSSI : Shia LaBeouf affirme avoir été violé par une femme : au-delà de son cas, oui forcer les garçons, ça arrive...

Un témoignage confirmé sur Twitter par Luke Turner et Nastja Säde Rönkkö, les deux artistes à l’origine du projet, présents ce jour-là.

"Pour clarification: nous n'avons pas été su ce qu'il se passait immédiatement, car nous n'étions pas dans la même pièce que Shia", a indiqué Luke Turner. "Dès que nous avons pris connaissance de l'incident, nous avons arrêté l'expérience et nous nous sommes assuré que la femme quitte les lieux". Avant d'ajouter qu'ils "n'avaient jamais dit que les gens pouvaient faire ce qu'ils voulaient avec Shia".

Lu sur 20minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !