Contraception : un spray nasal à la place du préservatif… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Contraception : un spray nasal à la place du préservatif…
©Flickr

Pourquoi pas

Contraception : un spray nasal à la place du préservatif…

Des chercheurs en pharmacologie moléculaire préparent des moyens de contraception masculine alternatifs au préservatif.

Seulement 13% des hommes utilisent un préservatif, tandis que 55,5 % des femmes françaises de 15 à 49 ans prennent la pilule. Une disproportion qui pourrait se corriger dans les années à venir, d'autant plus que le lien entre la pilule et la dépression a été récemment démontrée.

Des chercheurs Britanniques en pharmacologie moléculaire de l’université de Wolverhampton réfléchissent désormais à des moyens de contraception masculine. Ils travaillent actuellement sur un spray nasal qui pourrait freiner l’avancée des spermatozoïdes. "Quand nous prenons un sperme en bonne santé et que l’on ajoute notre composant, en quelques minutes, le sperme ne peut plus bouger" explique ainsi le professeur John Howl au Daily Mail. Le produit pourrait aussi être distribué sous forme de pilule, en fonction de l'efficacité de cette technique ou de celle du spray.

De quoi rassurer les femmes qui ne supportent plus la pilule féminine. En revanche, le spray n'empêchera pas la transmission des maladies sexuellement transmissibles. Pour cela, le préservatif reste indispensable…

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !