Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©

Etrange

Chine : les clients d'Ikea viennent pour faire la sieste

Chaque jour, des milliers de Chinois viennent piquer un somme chez le géant du meuble qui préfère éviter de contrarier de potentiels clients.

Lorsqu'une enseigne s'installe dans un pays qui n'est pas le sien, elle doit s'habituer aux habitudes locales. Ikea, installé en Chine depuis quinze ans, n'échappe pas à la règle et doit composer avec des visiteurs qui viennent dans ses magasins pour faire la sieste, pique-niquer ou se détendre sur ses canapés. Un article publié par le South China Morning Post relate parfaitement de la situation et décrit des magasins remplis de "promeneurs" qui mangent leurs sandwiches sur les tables de l'espace cuisine ou qui s'installent dans les draps des lits d'exposition.

Une situation qui oblige les employés à effectuer des heures supplémentaires pour remettre le magasin en état après le départ des visiteurs. Malgré cela, le géant suédois ne compte pas mettre le holà à ces pratiques. "Nous accueillons toutes les personnes qui veulent venir dans nos magasins. Les visiteurs d'aujourd'hui pourront très bien devenir les clients de demain", explique Linda Xu, chargée des relations publiques du groupe en Chine.

Ikea semble en tout cas avoir adopté la bonne tactique, 15 millions de personnes ayant fréquenté ses 11 points de vente l'an dernier. Le groupe a même réalisé un chiffre d'affaire de plus de 700 millions d'euros rien qu'en Chine. D'ici 2020, l'Empire du milieu devrait compter une quarantaine de magasins Ikea, multipliant ainsi le nombre de lits disponibles pour une petite sieste !

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !