Chine : elle se perd en prenant un train et retrouve sa famille... 37 ans plus tard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Chine : elle se perd en prenant un train et retrouve sa famille... 37 ans plus tard
Chine : elle se perd en prenant un train et retrouve sa famille... 37 ans plus tard
©Reuters

Perdue de vue

Chine : elle se perd en prenant un train et retrouve sa famille... 37 ans plus tard

A la suite de plusieurs erreurs d'aiguillage, Jiang Ai-wu, âgée de six ans en 1977, avait été portée disparue et récupérée à 700 kilomètres de son domicile.

Internet a permis de réunir une famille brisée. C'est en effet via un site web dédié aux personnes disparues que Jiang Ai-wu, âgée de 43 ans, a pu retrouver ses parents dont elle avait perdu la trace... 37 ans auparavant.

Plus précisément, c'est la fille qui s'était perdue en chemin, en 1977 : elle était alors partie faire une course puis avait pris le train pour rentrer chez elle. Malheureusement, à la suite de plusieurs mauvais choix d'aiguillage, Jiang Ai-wu s'était alors retrouvée... à 700 kilomètres de chez elle, dans la ville de Xuzhou. Les autorités locales l'avaient retrouvé, mais la fillette était incapable de dire précisément où habitait-elle...

Pendant des décennies, chacun de leur côté, la fillette et sa famille ont cherché à se retrouver, sans succès. C'est finalement la fille de la personne disparue qui a contacté, en 2013, un site Internet spécialisé dans ces disparitions : la requête aboutira un an plus tard. "Lorsque j’ai reçu un appel téléphonique me demandant si j’avais eu une petite fille qui s’était perdue, je n’arrivais pas à le croire. Puis j’ai entendu ma petite Ai-wu et c’était comme si elle ne s'était jamais éloignée" a témoigné sa mère Ju Yeh, consciente du temps et des souvenirs à rattraper.

A noter que ce type d'histoire n'est pas une première : Saroo Brierley était âgé de 4 ans, en 1985, quand il a vécu une expérience similaire à celle de Jiang Ai-wu, avant de retrouver la trace de ses parents 25 ans plus tard.

Vu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !