Box-office : Le cinéma résiste en France face à la pandémie de Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Des spectateurs assistent à la projection d'un film dans une salle de cinéma, le 21 juin 2020, à Paris.
Des spectateurs assistent à la projection d'un film dans une salle de cinéma, le 21 juin 2020, à Paris.
©ABDULMONAM EASSA / AFP

Septième art

Box-office : Le cinéma résiste en France face à la pandémie de Covid-19

Sur l'ensemble de l'année 2021, les salles de cinéma ont enregistré 96 millions d'entrées en France malgré les contraintes sanitaires et le passe sanitaire. Les cinéphiles se sont rués dans les salles obscures en cette fin d’année. Un million d’entrées par jour ont été enregistrées sur la seule semaine de Noël, notamment grâce à Spider Man et Les Tuche 4.

Avec les contraintes sanitaires, l'année 2021 pour le cinéma français a été incroyable. Elle n'a en réalité débuté que le 19 mai 2021 après près de 200 jours de fermeture des salles de cinéma en raison de la pandémie de Covid-19. La fin de l’année a notamment été marquée par des grands succès en salles.

Près de 96 millions de spectateurs se sont rendus au cinéma en 2021, selon les chiffres publiés par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).

Ces chiffres sont en hausse de 47% de plus que l'année 2020 avec 65 millions de tickets vendus.

Un record de 213 millions d'entrées avait été enregistré en 2019.

Selon les chiffres communiqués, la semaine de Noël et celle en cours ont attiré près de 1 million de spectateurs par jour dans les salles de cinéma en France. Les films « Spider Man No Way Home » et « Les Tuche 4 » ont séduit les cinéphiles en cette fin d’année. L'été a été marqué par le carton de l'adaptation cinématographique de « Kaamelott ». La dernière semaine de décembre avec « Matrix Resurrections » et « Spider Man » va attirer du public pour les ultimes jours de l'année. 

Au niveau international, la France se classe en bonne position également et enregistre la baisse de fréquentation « la moins importante parmi les cinq grands pays européens », selon des données de la société spécialisée Comscore, cités par le CNC.

En 2021, la part de marché des films américains s’élève à 42,4 %, celle des films français atteint 40,8%.

En janvier 2022, l'instauration du passe vaccinal et l'obligation de télétravail pour ceux qui le peuvent pourraient freiner cette dynamique.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !