Maires, médecins, enseignants, policiers : que faire face aux agressions au quotidien ?   | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV / Dailymotion / DR
Un débat était organisé sur BFMTV sur la violence au sein de la société française à l'égard des élus, des médecins, des pompiers ou bien encore des policiers.

Rétablir l'autorité

Maires, médecins, enseignants, policiers : que faire face aux agressions au quotidien ?  

Les élus, les médecins, les pompiers ou bien encore les policiers sont de plus en plus victimes d’agressions. Un débat était organisé sur BFMTV sur cette question.

Ce dimanche, un maire a été agressé en Côte-d'Or pour avoir demandé à un jeune homme qui faisait du quad le long d'un canal fréquenté par des promeneurs de ralentir. En 2020, près de 1.300 élus ont été agressés. Les élus, les médecins, les pompiers ou bien encore les policiers sont de plus en plus victimes d’agressions en France.

Un débat était organisé sur BFMTV ce mercredi 26 mai sur cette réalité du quotidien pour de trop nombbreux maires, professeurs ou représentants des forces de l'ordre. Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico, Karine Franclet, maire UDI d'Aubervilliers et conseillère régionale Ile-de-France, Philippe Bécheau, maire sans étiquette de Saint-Philippe-d’Aiguille en Gironde ont notamment participé à ce débat sur BFMTV, animé par le journaliste Alain Marschall.

Jean-Sébastien Ferjou est revenu sur le principe de dissolution de l’autorité et sur l’acceptation de la violence gratuite au quotidien au sein de notre société.

Les difficultés des enseignants et des maires étaient au coeur de ce débat. Le directeur de la publication d’Atlantico a aussi évoqué le mouvement #pasdevague au sein de l’Education nationale et le rôle délétère de certains parents vis-à-vis des enseignants.

Jean-Sébastien Ferjou a également évoqué la présence du second degré et d’une certain forme de « à quoi bon »  qui s’est développée au sein des élites ou pour le chef de l’Etat.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !