Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Vidéo

Polémique

La maire EELV de Poitiers estime que "l'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui"

Nouvelle polémique impliquant un maire écologiste. Cette fois, c'est la maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, qui est critiquée pour avoir déclaré "l'aérien, c'est triste, mais il ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui" au cours d'un débat au conseil municipal du 29 mars. Cette phrase a été prononcée pour justifier la fin des subventions aux aéro-clubs de sa ville. "La question de l'urgence climatique implique de revoir l'ensemble de notre logiciel (…) Aujourd'hui, l'argent public doit envoyer un signal de responsabilité. Compte tenu du fait que ça ne menace pas la survie de l'association, nous considérons que l'argent public ne doit plus financer les sports fondés sur la consommation de ressources épuisables. C'est pour ce genre de décision que nous avons été élus", s'est justifiée la maire.

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri, pilote de ligne, a dénoncé des "élucubrations autoritaires et moribondes". Une fois n'est pas coutume, plusieurs élus, dont Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ont également visé la maire écolo. "Coucou Poitiers ! Les rêves restent toujours libres. Signé Icare.", a écrit Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen, de son côté, a tweeté "Interdire, punir, faire payer, freiner l’innovation, vouloir détruire les filières d’excellence industrielle comme le nucléaire et l’aéronautique, s’en prendre aux rêves des enfants : voilà le vrai visage de ces "verts" qui n’ont rien d’écologiste."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !