Un smartphone qui protège les piétons, les températures estivales liées au réchauffement climatique et un robot qui nage comme un humain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Un smartphone qui protège les piétons, les températures estivales liées au réchauffement climatique et un robot qui nage comme un humain
©

Futura sciences

Un smartphone qui protège les piétons, les températures estivales liées au réchauffement climatique et un robot qui nage comme un humain

Et aussi : la pollution aux particules et la technologie toujours plus inventive au service du sport.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Les vagues de chaleur l'été seraient bien liées au réchauffement

Plusieurs régions de la planète ont subi des étés particulièrement chauds ces dernières années. Un lien statistique vient d’être établi entre ces anomalies de température et le réchauffement climatique ! Quelques explications s’imposent.

De nombreux pays de l'hémisphère nord ont récemment connu des étés extrêmement chauds, à l’image de la France en 2003, de la Russie en 2010, du Mexique en 2011 et de certaines régions des États-Unis en 2012. Les violents incendies ayant touché le Colorado en juillet dernier peuvent en témoigner. Un responsable a rapidement été incriminé : le réchauffement climatique. Mais possède-t-on des preuves permettant d’accabler ce coupable tout trouvé ? Des variations naturelles du climat ne pourraient-elles pas expliquer ces anomalies saisonnières de température ?

Lire la suite sur Futura Sciences

Le smartphone protégera-t-il les piétons ?

General Motors vient de dévoiler une technologie de détection automatisée basée sur le Wi-Fi Direct, dans le but de réduire les collisions entre les voitures et les piétons et cyclistes. Un ingénieur américain chargé du projet a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Depuis plusieurs années, la sécurité des automobiles a énormément progressé. D’abord pour le conducteur et ses passagers avec les renforts latéraux, les zones de déformation, les airbags ou bien encore l’ESP (Electronic Stability Program) pour éviter les dérapages. Mais aussi pour les piétons comme vient de le montrer Volvo avec son airbag extérieur destiné à amortir leur chute éventuelle sur le capot et le pare brise d'une voiture en cas d’impact. Le mieux, cependant, reste d’éviter cette collision et que des piétons se fassent faucher par des conducteurs.

Lire la suite sur Futura Sciences

La pollution aux particules concerne 12 millions de Français

Le bilan 2011 de la pollution de l'air en France est un peu meilleur que celui de 2010. Mais la différence est faible, 12 millions de personnes ayant été exposées à des concentrations en particules et en dioxyde d'azote, ce qui reste encore trop.

Les émissions de polluants dans l'air ont continué à décroître légèrement en 2011, selon le ministère du Développement durable. L'air respiré par les Français a été, à peu près, le même qu'en 2010. Les émissions de particules et d'ozone n'ont pas diminué.

Lire la suite sur Futura Sciences

Swumanoid, le robot capable de nager comme un humain

Swumanoid, robot humanoïde mis au point au Japon par le Tokyo Institute of Technology, est capable de reproduire les mouvements complexes du crawl, du dos crawlé et du papillon. Le but : mesurer l’efficacité des gestes et l’hydrodynamique pour améliorer la technique des nageurs. L’un des créateurs a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Trouver le geste parfait pour nager toujours mieux, toujours plus vite. Telle est la quête des nageurs de haut niveau qui se sont une fois de plus illustrés lors de ces Jeux olympiques de Londres. Pour ces athlètes hors norme, la performance se cache dans les détails et chaque trouvaille peut conférer un avantage décisif sur la concurrence. Pour cela, la recherche sportive s’appuie essentiellement sur l’analyse des mouvements grâce à la vidéo. Problème, cette méthode empirique implique que les nageurs soient capables de reproduire, dans l'eau, leurs gestes avec précision et constance. Il est par ailleurs très difficile d’effectuer des mesures en utilisant des capteurs qui peuvent gêner l’athlète.

Lire la suite sur Futura Sciences

JO 2012 : le sport aime la technologie, mais jusqu’où faut-il aller ?

Vêtements en spray, semelles de chaussures imprimées sur ordinateur, fibres de carbone, nanomatériaux : les ingénieurs du sport exploitent aujourd’hui les technologies les plus à la pointe. Que nous réservent les JO de 2016 et les suivants ? Probablement une réglementation adaptée…

L’étrange silhouette d’Oscar Pistorius, le coureur aux jambes de gazelle, s’est imposée aux yeux de tous comme le témoin des changements profonds que les progrès scientifiques et techniques amènent dans le sport. Né en 1986 sans péronés et amputé des deux jambes alors qu’il n’était qu’un bébé, ce Sud-Africain a réalisé pourtant son rêve : courir. En dessous de ses genoux, ses jambes sont en fibres de carbone, un matériau pas même révolutionnaire. Oscar Pistorius a participé aux Jeux paralympiques de 2004 et se fait mondialement connaître en 2007, à Rome, où il court – honorablement – parmi des compétiteurs valides.

Lire la suite sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !