Coeur : un remplacement total de la valve aortique sans ouvrir le thorax ; le tabagisme passif abîme les artères des enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Des chirurgiens français ont réussi à retirer et remplacer la valve aortique uniquement par endoscopie.
Des chirurgiens français ont réussi à retirer et remplacer la valve aortique uniquement par endoscopie.
©Reuters

Atlantico santé

Coeur : un remplacement total de la valve aortique sans ouvrir le thorax ; le tabagisme passif abîme les artères des enfants

En Bref : L’Europe s’unit contre les maladies parasitaires négligées ; Science décalée : les plus grands sont les plus intelligents ; En bref : le bisphénol A à l’origine de cancers de la prostate ?

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Coeur : un remplacement total de la valve aortique sans ouvrir le thorax

Les chirurgiens français figurent parmi les meilleurs du monde. C’était déjà un cardiologue rouennais, en 2002, qui avait trouvé une solution pour sauver certains patients atteints de sténose aortique et ne pouvant supporter une opération à cœur ouvert en mettant au point un protocole moins invasif. Cette fois, ce sont des collègues stéphanois qui ont réussi à retirer et remplacer la valve aortique uniquement par endoscopie.

Dans notre poitrine fonctionne une pompe qui irrigue en sang, et donc en nutriments, tous les organes du corps. Lorsque celle-ci devient défaillante, la survie est compromise. Et les raisons de ses troubles sont nombreuses : cœur mal alimenté, défaillance des valves, etc. L’exemple de la sténose de la valve aortique est parlant. Par calcification, la valve cardiaque située entre le ventricule gauche et l’artère aorte laisse passer moins de sang, ce qui peut entraîner des embolies. La situation étant risquée, il faut agir.

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : le tabagisme passif abîme les artères des enfants

Une nouvelle étude pointe du doigt les méfaits du tabagisme passif chez les jeunes. Des chercheurs ont montré que l'exposition à la fumée pendant l'enfance altère les artères et augmente le risque de problèmes cardiovasculaires à l'âge adulte.

Deux études, l’une menée en Australie et l’autre en Finlande, ont porté sur la santé vasculaire d’enfants vivant avec des parents fumeurs et non-fumeurs. Une fois arrivés à l’âge adulte, tous ont subi un examen qui consistait à mesurer l’épaisseur de leurs artères. Les résultats sont sans appel : vivre avec des parents fumeurs provoque des dommages au niveau de la structure artérielle. En effet, les artères des adultes exposés au tabagisme passif pendant leur enfance sont en moyenne plus vieilles de trois ans que celles des adultes ayant eu des parents non-fumeurs.

Lire la suite sur Futura-sciences

L’Europe s’unit contre les maladies parasitaires négligées

Bien que responsables de très nombreux décès dans les pays en voie de développement, les maladies parasitaires ne bénéficient pas de fonds suffisants pour parvenir à l’élaboration d’un remède. Pour pallier ce problème, l’Inserm, avec l’aide de la Commission européenne, vient de monter un projet qui vise à mettre au point de nouveaux médicaments antiparasitaires.

La bilharziose, la leishmaniose, la maladie de Chagas et le paludisme sont considérés comme des maladies parasitaires négligées, car l’effort et l’investissement consentis pour développer de nouvelles méthodes de traitement et de contrôle sont faibles par rapport à l’impact désastreux qu’elles ont sur les populations concernées. Elles touchent très majoritairement les populations en voie de développement, principalement en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et dans l’est de l’Asie. Près d’un milliard de personnes y sont régulièrement exposées et environ un million en meurent chaque année dans le monde.

Lire la suite sur Futura-sciences

Science décalée : les plus grands sont les plus intelligents

On dit souvent que ce n’est pas la taille qui compte. Cela dépend alors de quoi on parle. Car plusieurs études relient hauteur et intelligence, les plus grands réussissant mieux les tests de QI. Il semble que la génétique soit responsable des deux à la fois.

Ce qui est petit est mignon. Ce qui est grand est intelligent. Si la première affirmation reste encore à prouver, la seconde vient d’être attestée par une équipe de chercheurs écossais, affiliés à l’université d’Édimbourg. Il existerait des variations génétiques favorisant à la fois la taille et le quotient intellectuel (QI).

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : le bisphénol A à l’origine de cancers de la prostate ?

Le bisphénol A (BPA) n’en finit pas de faire parler de lui. Dans une nouvelle étude, des chercheurs viennent de montrer ce qui était déjà soupçonné chez l’animal : le BPA contribue au développement du cancer de la prostate. Ce perturbateur endocrinien provoquerait des dommages au niveau cellulaire, associés à la formation de tumeurs.

Le BPA est utilisé pour la fabrication du polycarbonate, un plastique dur potentiellement présent dans une gamme variée d’ustensiles de cuisine comme les boîtes hermétiques allant aux micro-ondes, les cuves d’autocuiseur, les douilles de pâtisserie, les pichets et les bacs de réfrigérateur. Il est également utilisé pour la fabrication des bonbonnes d’eau. Au vu de sa nocivité pour la santé, le BPA devrait heureusement être banni de tous les contenants alimentaires d’ici juillet 2015.

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !