Megaupload : le site de l’Élysée à son tour piraté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Megaupload : le site de l’Élysée à son tour piraté
©

"We are Legion"

Megaupload : le site de l’Élysée à son tour piraté

De nombreux autres sites ont été ciblés par les hackers en réaction à la fermeture de la plateforme de téléchargement Megaupload.

Les messages sont apparus sur la page d'accueil du site vers 17h. On pouvait notamment lire "Sarko, Sarko, le peuple aura ta peau", ou encore "We are Legion", le slogan du collectif de pirates des Anonymous.

Depuis la fermeture de Megaupload, de nombreux sites ont été piratés, comme celui de l'Hadopi, du FBI, du département américain de la Justice.

Les Anonymous prétendent qu'il s'agit de leur plus vaste attaque à ce jour. Plus de 5600 personnes y auraient participé, affirment-ils sur leur compte Twitter.

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !