Présidentielle de 2022 : l'insécurité, critère important de vote pour 86% des Français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La sécurité est un enjeu prioritaire pour une grande majorité des Français.
La sécurité est un enjeu prioritaire pour une grande majorité des Français.
©Bertrand GUAY / AFP

Sondage

Présidentielle de 2022 : l'insécurité, critère important de vote pour 86% des Français

La santé et la sécurité constituent les thèmes prioritaires aux yeux des Français, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

L'Ifop a, pour le JDD, interrogé les Français sur leurs priorités, notamment en vue de l'élection présidentielle de 2022. Et le résultat est sans appel : 86% des Français assurent que le thème de la sécurité sera "important", dont 44% "tout à fait important", dans leur prise de décision. Et cette attente dépasse les clivages. Si elle atteint respectivement 98 et 99% chez les électeurs LR et RN, elle sera aussi importante dans le vote des sympathisants LREM (86%), PS (80%) et même LFI (70%).

Pour les mois à venir, hors élection présidentielle, les priorités des sondés sont les questions sanitaires (85%, + 3 points par rapport à août 2020) l'éducation de leurs enfants (72%, + 4 points), mais également la lutte contre le terrorisme ainsi que le combat contre la délinquance, jugés "tout à fait prioritaire" par respectivement 72% (en hausse de 4 points) et 70% (stable) des Français. Ces deux thématiques devancent la lutte contre le chômage (68%).

A un an du scrutin, "la sécurité s'annonce comme un enjeu majeur de la prochaine élection présidentielle", prévient Frédéric Dabi, directeur général de l'Ifop. La préoccupation sécuritaire a bondi de 26 points depuis mai 2020... et ce, alors que le sondage a eu lieu avant l'assassinat de la policière tuée vendredi à Rambouillet.

À Lire Aussi

Insécurité : qui sont les Français qui en pâtissent le plus ?
Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !