Passe sanitaire : 161.000 manifestants dans toute la France, une mobilisation en hausse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une manifestante antivax, le 24 juillet à Marseille.
Une manifestante antivax, le 24 juillet à Marseille.
©CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

On en a gros

Passe sanitaire : 161.000 manifestants dans toute la France, une mobilisation en hausse

Ils étaient 114.000 le 17 juillet.

La mobilisation contre le passe sanitaire et la vaccination a pris de l'ampleur, ce samedi 24 juillet. Selon les données du ministère de l'Intérieur, 161.000 personnes ont défilés dans les 168 rassemblements organisés dans tout le pays. La hausse est conséquente par rapport à première mobilisation puisque 114 000 personnes avaient manifesté le 17 juillet, selon la même source.

A Paris, la mobilisation, qui était organisée en trois défilés distints, a enregistré une baisse (11.000 personnes, contre 18.000 la semaine dernière). Des incidents ont eu lieu sur les Champs-Elysées lorsque 200 personnes ont tenté de rejoindre l'avenue. Des brigades à moto et unités mobiles de CRS ont tenté de bloquer les accès de l'avenue, sans succès. Vers 18h, la situation s'est tendue lorsque des manifestants ont dressé des barricades et jeté des projectiles vers les forces de l'ordre, qui ont riposté avec des grenades lacrymogènes et des canons à eau.

À Nice, 6000 personnes ont manifesté selon la police. Les manifestants étaient 5000 à Montpellier, 4300 à Marseille et 4000 à Nantes.

A Marseille, des journalistes de France Télévisions ont été violemment pris à partie lors qu'elle tentait de couvrir la manifestation. Une plainte a été déposée. 

À Lire Aussi

A l'école de l'antivax

À Lire Aussi

Ecologisme et vaccins : une méfiance persistante

À Lire Aussi

Les gouvernements ne rendront jamais la vaccination obligatoire, ils s'arrangeront pour qu'elle devienne une obligation. Entre cynisme et lâcheté

À Lire Aussi

Passe sanitaire : la grande pagaille

À Lire Aussi

Six académies scientifiques dénoncent les positions "scandaleuses" du professeur Henri Joyeux

À Lire Aussi

La sortie de l’état d’urgence et le passe sanitaire ont finalement été votés mardi soir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !