Naufrage de migrants dans la Manche et gestion de la crise migratoire : Emmanuel Macron "est furieux" contre Boris Johnson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Emmanuel Macron "est furieux" contre Boris Johnson dans le cadre de la crise migratoire et après le drame ayant coûté la vie à 27 personnes lors du naufrage dans la Manche.
Emmanuel Macron "est furieux" contre Boris Johnson dans le cadre de la crise migratoire et après le drame ayant coûté la vie à 27 personnes lors du naufrage dans la Manche.
© Christopher Furlong / POOL / AFP

Royaume-Uni - France

Naufrage de migrants dans la Manche et gestion de la crise migratoire : Emmanuel Macron "est furieux" contre Boris Johnson

Emmanuel Macron serait "furieux" contre le premier ministre britannique, selon des informations de France Info, dans le cadre de la crise migratoire et suite au récent drame ayant coûté la vie à 27 migrants lors d'un naufrage dans la Manche. L'Elysée dénonce "une agression" après la lettre envoyée par Boris Johnson à Emmanuel Macron, au sujet des traversées de la Manche par les migrants. 

Après la crise sur les quotas de pêche entre Paris et Londres, un nouveau dossier ravive les tensions entre Emmanuel Macron et Boris Johnson. Cet incident diplomatique intervient deux jours après la mort de 27 personnes dans leur tentative de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre depuis la France. Les relations se sont tendues  ce vendredi 26 novembre entre Londres et Paris. Emmanuel Macron "est furieux" contre Boris Johnson, selon les informations recueillies par le service politique de la rédaction de France Info.
Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron jeudi, qu'il a également diffusée sur Twitter, le Premier ministre britannique Boris Johnson suggère que tous les migrants arrivés clandestinement en Angleterre soient renvoyés vers la France. 
Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a indiqué ce vendredi que cette lettre était "indigente sur le fond et déplacée sur la forme".
Selon des informations de France Info auprès d'une source gouvernementale, "il n'est pas question" que la France "reprenne" les migrants qui traversent la Manche. 
Emmanuel Macron n'avait pas encore pris connaissance du courrier de Boris Johnson lorsqu'il a découvert qu'il avait été tweeté par le Premier ministre britannique, d'après France Info. 
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annulé sa rencontre avec son homologue britannique Priti Patel, dimanche à Calais. L'Élysée dénonce une "agression".
Pour la présidence française, le Premier ministre britannique confond sciemment les sujets liés au Brexit et les sujets bilatéraux. La France lui sert de "bouc-émissaire", selon un conseiller cité par France Info.
France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !