Maisons-Alfort : un homme a été interpellé après s’être s'introduit dans l'église Sainte-Agnès en possession d'une arme blanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Un individu muni d'une arme blanche et qui s'est introduit ce jeudi dans l'église Sainte-Agnès de Maisons-Alfort a pu être interpellé, selon des informations du Figaro.
Un individu muni d'une arme blanche et qui s'est introduit ce jeudi dans l'église Sainte-Agnès de Maisons-Alfort a pu être interpellé, selon des informations du Figaro.
©DENIS CHARLET / AFP

Arrestation

Maisons-Alfort : un homme a été interpellé après s’être s'introduit dans l'église Sainte-Agnès en possession d'une arme blanche

Un homme, en possession d'un cutter, a été interpellé dans l'après-midi de jeudi par la police à Maisons-Alfort. Une équipe de déminage a été déployée.

Un individu muni d'une arme blanche s'est introduit ce jeudi après-midi dans l'église Sainte-Agnès de Maisons-Alfort, selon des informations du Figaro. Cet homme, « semblable à un sans-domicile fixe » d’après Le Figaro, a été interpellé par un équipage de police alors qu'il était assis sur un des bancs de l'église, un cutter dans la poche.

L’individu aurait aigué cette arme blanche à l'extérieur de l'édifice. Cette attitude a alerté les passants. L'un d'entre eux aurait d'ailleurs appelé le 17 après avoir subi des menaces de mort de la part de l'individu interpellé.

L'individu ne serait pas exprimé lors de son interpellation. L’homme en question portait une « ceinture de grigris », ornée de poches, d'après Le Figaro.

Une équipe de déminage a été déployée sur place pour vérifier la présence d'éventuels explosifs. L'homme mis en cause a été placé en garde à vue pour « menace de mort avec armes », selon Le Figaro. D'après un policier qui s’est confié au Parisien, l’homme en question « disposait de fils attachés dans le dos et d’un dispositif qui ressemblait à un système de mise à feu caché dans un gant, mais finalement rien ne confirme la présence d’explosifs sur place. Il avait tout un tas de grigris et pourrait ne pas disposer de toutes ses facultés mentales ».

A l'occasion des fêtes de fin d'année et des célébrations de Noël, la vigilance des autorités et des forces de l'ordre est renforcée afin d'assurer la sécurité des lieux de culte et des sites sensibles en France face à la menace terroriste. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !