Les Unes du jour, jeudi 26 mai : Après Grenoble, enquête sur les militants du burkini | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Kiosque
Kiosque
©BERTRAND GUAY / AFP

Revue de presse des quotidiens

Les Unes du jour, jeudi 26 mai : Après Grenoble, enquête sur les militants du burkini

Les Echos, La Croix, et l'Opinion ne sont pas publiés aujourd'hui

Après Grenoble, enquête sur les militants du burkini à la Une du Figaro

"S’il y a quelque chose d’apparemment dérisoire dans une querelle de maillot de bain, si on imagine mal le maréchal des logis-chef Cruchot traquer les burkinis comme autrefois les nudistes de Saint-Tropez, il ne faut pas s’y tromper. Cette victoire de la burqa sur le bikini est tout sauf anecdotique. Si le vêtement ne fait pas l’islamiste, il transporte malgré lui un rapport au monde, un art de vivre, une façon d’être. L’islam, dans sa version politique et conquérante, est une religion du moindre détail." écrit le directeur adjoint de la rédaction du Figaro, Vincent Trémolet de Villers.

Macron-Mélenchon: le grand égard à la Une de Libération

Opposés dans leur vision du monde, le président de la République et le leader de La France insoumise entretiennent pourtant un respect mutuel, reconnaissant en l’autre un animal politique à sa mesure.

Lorsque le leader insoumis apparaît à l’écran, tout le monde se masse devant la télévision pour l’écouter scander à plusieurs reprises : «Il ne faut pas donner une seule voix à Mme Le Pen. Voilà, je crois que le message pour cette partie a été entendu.» Emmanuel Macron, en tout cas, l’a entendu. Visage satisfait, le chef de l’Etat souffle : «C’est digne.»

Petits excès de vitesse Et si on ne perdait plus de points à la Une du Parisien

Les automobilistes approuvent mais...

A la station-service de la place du Colonel-Fabien, à Paris (Xe), les conducteurs réagissent très positivement au projet d’assouplissement des sanctions pour les dépassements de moins de 5km/h. Mais certains auraient préféré que les amendes sautent plutôt que les points...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !