Les journalistes chinois doivent suivre une formation pour qu'ils respectent la ligne du parti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Xi Jinping
Xi Jinping
©WANG ZHAO / AFP

Doctrine

Les journalistes chinois doivent suivre une formation pour qu'ils respectent la ligne du parti

Plus de 200.000 professionnels des médias seraient concernés

La Chine exigera de plus de 200 000 journalistes qu'ils suivent au moins 90 heures de formation continue chaque année pour s'assurer qu'ils sont « politiquement fermes », « excellents professionnellement » et qu'ils respectent la ligne du parti indique le correspondant à Pékin du quotidien britannique The Times. 

Cette décision, annoncée dans un projet de l'Administration nationale de la presse et des publications, est la dernière tentative de resserrer le contrôle sur les journalistes. Ceci, en particulier, avant le congrès du Parti communiste de l'année prochaine, où le président Xi briguera son troisième mandat à la tête du gouvernement.

Récemment, Pékin a proposé une interdiction des investissements privés dans le secteur de l'information. Tous les médias du pays sont contrôlés par l'État, les plus influents étant dirigés directement par le parti.

Depuis que Xi est arrivé au pouvoir en 2012, il a clairement indiqué que tous les médias doivent servir le parti.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !