Landes : l’armée est à la recherche d’une bombe inerte tombée lors d’un exercice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Des militaires français se tiennent à côté d'un Mirage 2000-5F de l'armée de l'air lors d'un meeting national à Saint-Sauveur, le 18 septembre 2021.
Des militaires français se tiennent à côté d'un Mirage 2000-5F de l'armée de l'air lors d'un meeting national à Saint-Sauveur, le 18 septembre 2021.
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Mirage 2000

Landes : l’armée est à la recherche d’une bombe inerte tombée lors d’un exercice

Un Mirage 2000 de la 3e escadre de chasse de la base aérienne 133 de Nancy a perdu sa bombe dépourvue de charge lors d'un exercice militaire, selon des informations de Sud-Ouest.

L’armée est à la recherche d’une bombe inerte tombée lors d’un exercice militaire dans les Landes et en Gironde, d’après la rédaction de Sud-Ouest. Un Mirage 2000 aurait perdu sa bombe, dépourvue de charge explosive, lors d’un exercice. L’engin de 40 kilos ne risque pas d’exploser mais l’armée demande de contacter la gendarmerie dès que la bombe est retrouvée. La zone de recherches s’étend sur les communes de Luxey, Callen, Saint-Magne, Mios, Le Barp, Captieux, Hostens et Uzeste, autour du terrain militaire de Captieux, selon des informations de Sud-Ouest.

Depuis plusieurs jours, un important exercice militaire se déroule au-dessus des Landes et de la Gironde.

« À ce titre, plus de 70 bombes ont été et seront tirées sur le champ de tir de Captieux », indique l’armée de l’air et de l’Espace dans un tweet du 22 septembre.

Jeudi 23 septembre, vers 15 heures, un Mirage 2000 parti de Cazaux et appartenant à la base militaire de Nancy, a perdu « un emport d’exercice qui s’est décroché accidentellement de son fuselage », précise l’armée dans un mail envoyé aux différentes communes concernées et que la rédaction de Sud-Ouest a pu consulter.

L’engin recherché a la forme d’un « cylindre de couleur bleu, fait 10 cm de diamètres et mesure 1,90 mètre de long ». Il pèse 40 kilos.

Une enquête a été confiée à la gendarmerie de l’Air.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !