La Tour Eiffel est-elle rongée par la rouille ? Risque-t-elle de tomber ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Tour Eiffel
Tour Eiffel
©CHRISTOPHE SIMON / AFP

Monument

La Tour Eiffel est-elle rongée par la rouille ? Risque-t-elle de tomber ?

La maintenance laisse à désirer

Actuellement en cours, la 20e campagne de peinture de la tour Eiffel serait non seulement la plus chère mais probablement aussi la plus inefficace de l’histoire du monument.

Selon l'hebdomadaire Marianne, le symbole de Paris est très mal en point. Depuis 2010, plusieurs rapports confidentiels dont « Marianne » dit détenir des copies mettent en garde sur les défauts de maintenance et l’ampleur des dégradations.

La campagne de peinture actuelle, lancée en 2018 en prévision des jeux Olympiques, avait pour ambition d’y remédier et de mettre les bouchées doubles, mais elle virerait au fiasco, toujours selon Marianne.

« Dans l’urgence, à certains endroits, une simple couche de peinture est juste badigeonnée sur les couches existantes, qui s’écaillent et ne tiennent pas, c’est une hérésie », dénonce un spécialiste cité par Marianne, « affolé » par les choix techniques actuels écrit Marianne.

« Ce qui est le plus important est de s’opposer à un commencement de rouille. » Or, 133 ans plus tard, à certains endroits, la rouille a gagné et ronge le fer du monument comme les termites le bois. « Elle ne risque pas de tomber demain matin, rassure un très bon connaisseur du site, mais il est vrai qu’elle ne va pas bien du tout… »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !