La reprise économique est ralentie par les pénuries | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Usine automobile
Usine automobile
©PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP

Coronavirus

La reprise économique est ralentie par les pénuries

La grande majorité des industries sont touchées

47% des industriels français ont déclaré en juin que les difficultés d’approvisionnement avaient eu un impact sur leur production, selon l’enquête de la Banque de France. Après l’automobile, les machines et les équipements, le plastique et les équipements électriques sont particulièrement pénalisés souligne Le Figaro.

 Confrontés à la chute de leur activité, certains acteurs avaient décidé l’an passé de fermer leurs lignes de production. Or relancer la fabrication ne se fait pas aussi vite. 

L’économie reprenant fortement dans le monde entier, les pays acheteurs se retrouvent vite en concurrence. Le bois pour la construction est ainsi actuellement aspiré par la Chine et les États-Unis,

Un des cas les plus problématiques est celui des semi-conducteurs. Les puces sont désormais partout, du téléphone portable au lave-linge, en passant par les machines-outils. Or il faut du temps pour relancer les capacités de production et encore plus pour en créer de nouvelles.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !