L'étoile mère du soleil : On la connaît enfin ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'étoile mère du soleil : On la connaît enfin !
©

Découverte scientifique

L'étoile mère du soleil : On la connaît enfin !

L’étoile mère du soleil a été découverte grâce à une enquête de chercheurs qui a retracé sa généalogie.

Le Soleil est un mystère. Ou plutôt "était" un mystère car les chercheurs en découvrent de plus en plus sur son existence, son mécanisme et son expérience de vie. Mais ce n'est pas tout. On connaît aujourd'hui comment et quand il est né. D'après les recherches minutieuses de Georges Meynet, astronome de son état et d'un chercheur au CNRS, Matthieu Gounelle, l'étoile est née il y a 4.5 milliards d’années. Et cette naissance ne serait pas due à une situation exceptionnelle. Non, le soleil aurait une étoile mère.

L’étude publiée dans la revue Astronomy and Astrophysics permet également de savoir qu'il possède des frères et sœurs. Pour réussir à démontrer tout cela, les deux chercheurs ont axé leur étude sur les météorites. Ces dernières sont des vestiges et renferment des données intéressantes pour la connaissance et la naissance de ce système solaire. La supernova peut se produire lorsque les conditions sont exceptionnelles. Matthieu Gounelle explique que "les étoiles se forment par condensation de gaz sous l'effet de la gravitation. Or, une étoile massive a tendance à faire le vide autour d'elle jusqu'à des distances parfois très grandes".

Dans leurs recherches, les deux hommes vont aussi se servir de l’aluminium 26. L'26Al, un isotope radioactif de l'aluminium était présent dans certaines inclusions météorites au tout début du système solaire, il à 4,5 milliards d'années. En se basant sur ces observations, ils ont montré ensuite que l'26Al provenait du vent d'une étoile née quelques millions d'années avant notre Soleil. Cette étoile a synthétisé l'26Al retrouvé dans les inclusions météorites mais elle est aussi à l'origine du soleil. En effet, en accumulant autour d'elle de grandes quantités de gaz d'hydrogène, elle a produit une nouvelle génération d'étoile dont le soleil. Après de savants calculs, les chercheurs estiment que la mère du Soleil devait être 30 fois plus massive que notre étoile. Et comme il lui fallait un nom, Meynet et Gounelle l'ont appelé Coatlicue qui signifie simplement "Mère du Soleil". Evidemment...

Le figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !