L'éditorial du Figaro éreinte Marine Le Pen et voit Emmanuel Macron vainqueur le 24 avril | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen
Marine Le Pen
©AFP

Présidentielle 2022

L'éditorial du Figaro éreinte Marine Le Pen et voit Emmanuel Macron vainqueur le 24 avril

Le programme de la candidate lui paraît dangereusement non financé

"Tout indique que, le 24 avril, la victoire ne devrait pas échapper au président sortant" écrit Alexis Brezet dans son éditorial du Figaro.

"Il faut le souhaiter. C’est entendu, Marine Le Pen a renoncé à ses folies les plus criantes (la sortie de l’euro ou la retraite pour tous à 60 ans), mais son programme reste dangereusement non financé, son équipe politique fragile, son expérience du pouvoir nulle, ses compétences incertaines. Au vu des difficultés, économiques, sociales, internationales qu’il va devoir affronter dans les années qui viennent, notre pays n’avait pas tant d’atouts qu’il puisse mettre en péril à la fois sa cohésion, sa crédibilité internationale et sa réputation financière. Ce risque-là devrait donc nous être épargné."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !