L'administration Trump a envisagé de tuer Julian Assange (Wikileaks) en 2017 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Julian Assange
Julian Assange
©JACK TAYLOR / AFP

Secret

L'administration Trump a envisagé de tuer Julian Assange (Wikileaks) en 2017

Mike Pompéo, ancien patron de la CIA, et ministre des Affaires étrangères de Trump était favorable à ce projet

Selon une enquête de Yahoo News récemment publiée à partir d'entretiens avec 30 anciens responsables américains, l'ancien directeur de la CIA, Mike Pompeo, qui était le ministre des Affaires étrangères de Donald Trump était favorable à l'élimination de Julian Assange après que WikiLeaks ait commencé à publier des informations sensibles dans les documents « Vault 7 » signale le quotidien britannique Daily Mail.

La publication de documents secrets par Wikileaks en 2016 a été considérée comme la « plus grande perte de données de l'histoire de la CIA », et des hauts responsables de l'agence auraient demandé des « plans » et des « options » pour kidnapper ou assassiner Assange.

Parmi les options envisagées tirer sur les pneus de son avion si Assange tentait de fuir Londres en direction de la Russie. 

Ceci alors que Trump a récemment nié avoir envisagé de faire assassiner Assange.

Assange a vu son asile à l'ambassade révoqué en avril 2019 et a été arrêté par la police britannique. Il est actuellement détenu à la prison de Belmarsh alors qu'il lutte contre l'extradition vers les États-Unis pour espionnage. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !