Hommage à Samuel Paty : des enseignants, des parents et des élèves refusent de renommer un collège dans le Var | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Hommage à Samuel Paty : des enseignants, des parents et des élèves refusent de renommer un collège dans le Var
©PASCAL GUYOT / AFP

Ollioules

Hommage à Samuel Paty : des enseignants, des parents et des élèves refusent de renommer un collège dans le Var

Le maire de la commune d’Ollioules souhaitait renommer le collège en hommage à l’enseignant assassiné. Cette proposition n’a pas suscité l’adhésion du corps enseignant, des parents et des élèves, selon des informations de France Bleu et de Valeurs Actuelles.

L’émotion était vive au sein de l’Education nationale après l’attentat ayant visé Samy Paty, cet enseignant de Conflans-Sainte-Honorine décapité le 16 octobre dernier.

Quelques mois après cette tragédie, une décision d’un maire n’a pas suscité l’adhésion du corps enseignant ou des élèves. Selon des informations de France Bleu et Valeurs Actuelles, la récente proposition du maire de la commune d’Ollioules dans le Var de renommer le collège en hommage à Samuel Paty n’a pas suscité un large consensus. Le projet serait même « mort-né ». Il devait être débattu en conseil municipal ce samedi 30 janvier. Le maire, Robert Beneventi, a indiqué que la délibération n‘était plus à l’ordre du jour ce samedi, selon des informations de Valeurs Actuelles.

Avant de proposer de renommer le collège « Les Eucalyptus » en « Samuel Paty », l’élu avait pris soin de faire un sondage auprès de la communauté enseignante, des élèves et des parents d’élèves.

Les résultats font état d’une totale désapprobation : 100 % des enseignants se seraient prononcés contre, tout comme 9 parents sur 10 et plus de deux tiers des élèves (69 %).

Le maire souhaitait seulement « rendre hommage à ce professeur tué dans des conditions horribles ». Auprès de la rédaction de France Bleu, Robert Beneventi a tempéré la polémique tout en fustigeant «l’état d’esprit général de notre pays»:

« C'est la pusillanimité qui règne aujourd'hui et c'est préoccupant. On ne s'en rend pas compte, mais nous sommes en train de nous coucher et de laisser filer les valeurs de la République. Il faut se redresser et défendre ces valeurs ».

Selon des informations de Valeurs Actuelles, le maire réfléchit à un nouvel hommage pour Samuel Paty.

Valeurs Actuelles et France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !