Gérald Darmanin assume une forme de double peine pour les délinquants étrangers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Gérald Darmanin
Gérald Darmanin
©Capture d'écran BFMTV

Expulsions

Gérald Darmanin assume une forme de double peine pour les délinquants étrangers

Le ministre explique juger les étrangers pour ce qu’ils font, pas pour ce qu’ils sont

Invité de BFMTV mardi soir, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a déclaré : "Moi j'assume le rétablissement d'une forme de double peine. Personne ne comprend alors que la France est généreuse et accueille les étrangers qui veulent vivre sur note sol avec les bras ouverts, il n'y a pas d'autre pays aussi généreux que la France, mais en contre-partie de cette générosité, il faut respecter les règles de la République, les policiers, ne pas trafiquer des stups, ne pas être condamné pour des violences concugales, cela me paraît de bon sens, donc oui j'assume une forme de double peine, qiuand on est étranger et que l'on vient sur le sol national, on a un devoir qui est celui de respecter les règles de la République, sinon, on s'en va. C’est une politique de bon sens. Nous, on juge les étrangers pour ce qu’ils font, pas pour ce qu’ils sont."

BFMTV explique : "La "double peine" désigne le fait qu’un étranger, c'est-à-dire une personne qui n'a pas la nationalité française, et qui a commis un délit ou une infraction sur le territoire français, puisse être expulsé, une fois sa peine purgée, d'après la loi du 2 novembre 1945."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !