Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mairie
©wikipédia

Violence

En 2020 trois fois plus de menaces et d'insultes contre les élus qu'en 2019

La Gendarmerie a lancé une formation pour aider les maires à faire face

Tags insultants devant leurs domiciles, menaces de mort, agressions physiques… En 2020, les élus ont été visés à 1 276 reprises. Il s'agit d'une hausse de 200 % par rapport à 2019 selon France Info.

"L'Association des maires de France (AMF) constate que le phénomène augmente depuis plusieurs années déjà. Plus de 500 maires ou adjoints et 60 parlementaires ont été agressés physiquement en 2020. Dans ce contexte particulier, les actions se "personnalisent", avec notamment 68 domiciles d'élus et 63 véhicules privés visés, ce qui inquiète le ministère de l'Intérieur" ajoute France Info.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et le président de l'AMF, François Baroin, ont écrit aux 35 000 maires pour les inciter à suivre une formation auprès de 350 négociateurs de la gendarmerie formés par la cellule négociation du GIGN explique France Info.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !