Covid-19 : le Danemark suspend par précaution le vaccin AstraZeneca après des problèmes de coagulation chez certains patients | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le Danemark a décidé de suspendre par précaution le vaccin AstraZeneca après des problèmes de coagulation chez certains patients.
Le Danemark a décidé de suspendre par précaution le vaccin AstraZeneca après des problèmes de coagulation chez certains patients.
©THOMAS KIENZLE / AFP

Principe de précaution

Covid-19 : le Danemark suspend par précaution le vaccin AstraZeneca après des problèmes de coagulation chez certains patients

L'Agence nationale de la santé du Danemark souligne, ce jeudi, qu'"à l'heure actuelle, on ne peut pas conclure à l'existence d'un lien entre le vaccin et les caillots sanguins" chez les patients vaccinés. L'Islande et la Norvège ont aussi annoncé ce jeudi leur décision de suspendre par précaution l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

Le Danemark a annoncé, ce jeudi 11 mars, suspendre par précaution l’utilisation du vaccin AstraZeneca, après des problèmes de coagulation des chez patients. Cette suspension intervient "après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d'AstraZeneca", selon l'Agence nationale de la santé. Elle souligne qu'"à l'heure actuelle, on ne peut pas conclure à l'existence d'un lien entre le vaccin et les caillots sanguins".

Les autorités danoises avaient étendu le 5 mars aux plus de 65 ans leur recommandation d’utiliser le vaccin d’AstraZeneca. Elles sont revenues sur leur position après avoir remarqué des problèmes de coagulation chez des patients.

L’Autriche avait annoncé lundi avoir cessé d’administrer un lot de vaccins produits par le laboratoire anglo-suédois, après le décès d’une infirmière de 49 ans qui a succombé à de "graves troubles de la coagulation" quelques jours après l’avoir reçu.

Quatre autres pays européens, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg, avaient suspendu dans la foulée les vaccinations avec des doses provenant de ce lot, livré dans 17 pays et qui comprenait un million de vaccins. Le Danemark a lui suspendu l’usage de l’ensemble de ses vaccins AstraZeneca.

Mercredi, une enquête préliminaire de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a souligné qu’il n’existait aucun lien entre le vaccin d’AstraZeneca et le décès survenu en Autriche. En date du 9 mars, seulement 22 cas de thromboses avaient été signalés pour plus de trois millions de personnes vaccinées dans l’espace économique européen, selon l’agence européenne.

Cette suspension, qui sera réévaluée d’ici deux semaines, bouleverse le calendrier de la campagne vaccinale danoise.

L'Islande et la Norvège ont aussi annoncé ce jeudi leur décision de suspendre par précaution l'utilisation du vaccin AstraZeneca. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !