Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
pingouins Antarctique
pingouins Antarctique
©Reuters

Ecosystème

Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites

En utilisant des images satellites permettant de retracer les déjections des manchots pour des raisons scientifiques, des chercheurs ont pu cartographier de manière encore plus précise la présence de 61 colonies de manchots empereurs en Antarctique.

En utilisant des images satellites permettant de repérer et tracer les déjections des manchots, des chercheurs estiment maintenant qu'il existe un total de 61 colonies de manchots empereurs en Antarctique, d'après des informations de Science News. Des zones ou des déjections de manchots ont été repérées dans de nouvelles images satellites haute résolution de l'Antarctique ont permis de révéler une poignée de petites colonies de manchots empereurs qui avaient été auparavant négligées.

Peter Fretwell, géographe au British Antarctic Survey à Cambridge, a dévoilé ces résultats et ces travaux dans Remote Sensing in Ecology and Conservation.

Ces nouvelles colonies se trouvent dans des régions très vulnérables au changement climatique. 

Cette étude est la première à décrire ces sites de reproduction au large des côtes pour les manchots. Les empereurs sont la seule espèce de manchots qui privilégie la glace de mer comme environnement pour se reproduire, ce qui les rend particulièrement vulnérables au réchauffement climatique. Les 11 nouvelles colonies se trouvent ainsi toutes sur des zones à risque menacées par la fonte des glaces, selon l'alerte des chercheurs.

Pour repérer les colonies, les chercheurs ont numérisé des images capturées par le satellite Sentinel-2 de l'Agence spatiale européenne, à la recherche de taches révélatrices d’excréments sur la neige de l’Antarctique.

Le lancement du satellite Sentinel de l'Agence spatiale européenne, avec une résolution beaucoup plus fine a permis de contribuer à ces découvertes. 

A lire aussi : Pourquoi observer les excréments de pingouins depuis l'espace pourrait bien leur sauver la vie

ScienceNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !