Primaire de la gauche : le Parti Socialiste désavoue Anne Hidalgo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo
©LOIC VENANCE / AFP

Bug

Primaire de la gauche : le Parti Socialiste désavoue Anne Hidalgo

Après avoir dit Oui à la primaire, elle a changé d'avis

Mauvaise nouvelle (encore une) pour Anne Hidalgo. Alors qu’elle tente déjà péniblement de relancer sa campagne — elle doit notamment présenter son programme demain — voilà que la candidate du PS est en train de perdre le soutien inconditionnel du…. PS estime le site Politico.

C’est en tout cas la question qui se pose au vu des débats qui ont eu lieu trois heures durant, hier soir, entre les membres du bureau national du parti.

Olivier Faure, a “donné le la”, dixit un participant à Playbook, en défendant d’entrée de jeu le principe de la primaire populaire. La grande majorité des déclarations — tout se passait en visio — qui ont suivi mettaient en avant un souci de cohérence 

Ceci alors que le 8 décembre dernier, à la stupéfaction générale Hidalgo appelait dans le 20h de TF1 à l’organisation d’une primaire de la gauche.

Sauf qu’un mois de campagne et de refus catégoriques de Jadot plus tard, la maire de Paris a dû faire marche arrière toute, la semaine dernière. Hidalgo répète donc désormais à qui veut l’entendre qu’elle ira “au bout” mais n’envisage plus de participer à la primaire 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !