Quel cartable choisir pour la rentrée ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Il est très important que l'enfant porte son cartable sur ses deux épaules.
Il est très important que l'enfant porte son cartable sur ses deux épaules.
©Reuters

Du plomb dans la cervelle

Quel cartable choisir pour la rentrée ?

18% des élèves de 10 à 15 ans se plaignent d'avoir mal de dos au moins une fois par semaine à cause d'un cartable mal adapté. Cela peut aller de la simple fatigue musculaire à des problèmes de croissance.

Thibault Dubois

Thibault Dubois

Thibault Dubois est ostéopathe diplômé du Centre International D'Ostéopathie (CIDO) de Saint-Etienne. Il exerce en activité libérale à Senlis.

Fort d'un diplôme universitaire de méthodologie de Recherche Clinique et d'un master 2 de Santé Publique, il a eu l'occasion de mettre ses compétences au service de FOREOS (Fonds pour la Recherche en Ostéopathie) et du SFDO.

 

Voir la bio »

Atlantico : Quels critères faut-il observer pour choisir un cartable adapté au corps d'un enfant ? Faut-il privilégier le cartable à roulette ?

Thibault Dubois : Adapter le cartable à la morphologie de l'enfant est très important. Un cartable mal choisi peut avoir des conséquences sur son dos. La croissance demande du travail aux enfants, et il ne faut pas les surcharger avec un cartable trop lourd ou mal adapté, qui va désaxer le centre de gravité du corps l'enfant. L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) avait souligné que 18% des élèves de 10 à 15 ans se plaignaient de mal de dos au moins une fois par semaine. Nous pouvons accuser les cartables mal adaptés d'être responsables de ce chiffre considérable.

Le cartable doit être pratique et facile à manipuler. L'enfant doit pouvoir l'enfiler sans effort sur ses deux épaules.

Jusqu'à 11 ans, il faut éviter de donner des cartables à roulettes. Les enfants peuvent jouer avec, ce qui peut être dangereux. A partir de la 6ème seulement, nous recommandons des cartables à roulettes. Les sacs sont de plus en plus lourds et le choix du cartable à roulettes permet de soulager le dos de l'enfant.

Il faut opter pour un cartable avec une doublure confortable. Privilégiez les doublures de bonne qualité et confortablement molletonnées. Si l'enfant a un sac qui lui crée des frottements, il va chercher à porter son sac différemment, ce qui peut lui être nocif.

En outre, n'hésitez pas à prendre du temps pour vous assurer que le réglage du cartable est confortable.

Chaque soir les enfants rentrent avec un cartable lourd. Quels conseils les parents doivent donner à leurs enfants pour qu'ils ne se fassent pas mal au dos ?

Veillez à ce que votre enfant porte son cartable sur ses deux épaules. Il faut être très vigilant à cette recommandation.

Le cartable doit être bien réglé pour repartir le poids sur les deux épaules, et qu'il n'y ait pas de déséquilibre qui pourrait désaxer la colonne vertébrale. Assurez-vous que le cartable ne descende pas plus bas que la ceinture. Si le cartable tombe sur les fesses, le centre de gravité de l'enfant est déplacé en arrière, alors qu'il marche vers l'avant. Ainsi cela va provoquer une résistance et nécessitera plus d'efforts qui fatigueront l'enfant.

Encouragez votre enfant à refaire son cartable tous les jours afin de ne pas laisser de poids inutile. Il se débarrassera plus facilement des choses inutiles, comme par exemple un cahier qu'il utilise une fois par semaine … Le ministère de l'éducation national recommande un cartable qui n'excède pas 10% du poids de l'enfant. Un enfant de 35 kilos ne doit pas avoir un cartable de plus de 3,5 kilos.

Soyez vigilant à toute plainte et signe de l'enfant. Quand un enfant se plaint du dos, s'il est vouté ou ne se tient pas droit, il faut aller consulter un ostéopathe. Cela peut-être embêtant pour lui et empiéter sur sa fatigue et son comportement général.

Quelles sont les conséquences d'un cartable mal choisi ? Peuvent-elles nuire durablement à l'enfant ?

Cela peut aller de la simple fatigue musculaire du bas du dos ou des épaules à des problèmes liés à la croissance. Un enfant qui a mal au dos peut mal dormir à cause des douleurs ou des tensions, et se réveiller pendant la nuit.

Ce qui prime avant tout, c'est le confort de l'enfant. Un enfant qui dort bien, s'alimente correctement et n'a pas de douleur va être mieux dans sa peau. Il s'épanouira plus facilement. Cela peut passer par le poids du cartable. A cet âge, c'est important.

Il ne faut pas oublier qu'un adulte ne grandit plus, mais qu'un enfant est en pleine croissance et que sa colonne vertébrale va le tenir toute sa vie : il ne faut pas la maltraiter !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !