Mais comment expliquer la fascination des Français pour les épreuves de Koh Lanta dans une société obsédée par la protection et le risque zéro ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le présentateur de Koh Lanta Denis Brogniart en 2004 lors d'un raid sur l'île de la Réunion.
Le présentateur de Koh Lanta Denis Brogniart en 2004 lors d'un raid sur l'île de la Réunion.
©RICHARD BOUHET / AFP

20 ans de Koh Lanta

Mais comment expliquer la fascination des Français pour les épreuves de Koh Lanta dans une société obsédée par la protection et le risque zéro ?

L'émission de TF1 Koh Lanta est-elle une catharsis ?

Pascal Neveu

Pascal Neveu

Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre des Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France (ODP).

Voir la bio »

Une nouvelle saison de Koh Lanta a débuté ce mardi sur TF1, cette émission de divertissement réalise des audiences importantes, boostées par le confinement l’année dernière. Qu’est-ce qui séduit tant ?

Pascal Neveu : Il y a selon moi 3 aspects. Le premier reposant sur une attirance familiale car ils s’appellent au téléphone, ou s’adressent des textos… commentant l’émission, en total décalage avec la réalité du terrain. Le second portant  sur cette réalité : le monde qui est et se montre : la rivalité et la compétition. Le troisième sur un plan psy : le narcissisme et le masochisme, l’un et l’autre  s’étayant sur ces 2 structures. Sans oublier le voyeurisme et l’orgasme psychique lorsque celle ou celui qu’on n’aimait pas… est à la télé et on va vivre le meilleur et le pire.

Mais ce sont surtout ces chiffres diffusés de manière officielle :

        • 377 aventuriers ont participé à Koh-Lanta depuis la première saison

        • 14 pays ont accueilli le tournage du jeu

        • 25 000 candidatures reçues en moyenne par la production à chaque saison

        • Plus de 1,8 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux officiels

        • 94% des Français connaissent Koh-Lanta

        • Pour 77% des téléspectateurs c’est une émission spectaculaire et pour 74% elle met en avant des valeurs positives

        • 336 personnes travaillent sur l’émission

        • 331 émissions tournées

Comment expliquer la fascination des Français pour les épreuves de Koh Lanta (conditions de vie difficiles, épreuves très physiques, etc.) alors que notre société met largement l’accent sur la protection et le risque zéro ?

Cette émission reste avant tout une évasion face à ce que nous vivons. Mais rappelons les Jeux du Cirque à Rome, et par exemple l’expérience de Milgram. 
Cette émission nous adresse de manière violente ce que nous ne vivons plus : les belles plages, le sport, la séduction sans masque... Comment de pas vouloir vivre un tel monde ? Le psychisme a besoin de plaisirs. C’est ce qu’on appelle la théorie des pulsions. Et ce qui (autre des patients hélas déjà sous médication, afin de les contenir) mène à des passages à l’acte fort problématiques. Sur la question scientifique même si je ne vais pas me prononcer, même si diplômé, c’est justement ce qu’on appelle la projection. Ce que je ne vis plus, je le vis ailleurs et via un support télévisuel. C’est simple et efficace. « Ma Vie sur mon écran ».

Cela pose plusieurs questions : notre dépendance au virtuel, notre lien au monde affectif, notre tolérance à la frustration... Ce qui reste intéressant est ce que cela provoque en nous de manière constructive.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !