« La visite de Nancy Pelosi à Taïwan est une provocation » ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nancy Pelosi a effectué une visite à Taïwan, suscitant la colère des autorités chinoises.
Nancy Pelosi a effectué une visite à Taïwan, suscitant la colère des autorités chinoises.
©CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Outrances

« La visite de Nancy Pelosi à Taïwan est une provocation » !

C’est de Mélenchon…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le chef de La France insoumise a beaucoup d’affection pour Pékin. Il en a fourni la preuve en déclarant que le séjour dans l’île de la présidente démocrate de la Chambre des représentants était une provocation. Il en a été remercié par l’ambassade de Chine qui l’a chaleureusement félicité. Mélenchon sait choisir ses amis ! Et l’anti-américanisme est pour lui une marque de fabrique.

Sur Atlantico, et hélas, on a pu lire les mêmes mots. La visite de Nancy Pelosi y est qualifiée, dans un article, de « dernière provocation américaine ». Elle n’aurait donc pas dû y aller ? Et qui aurait pu l’en empêcher ? Joe Biden ? Les menaces de la Chine qui a envoyé ses avions dans l’espace aérien taïwanais ?

Le même article reproche aux Etats-Unis d’armer les Ukrainiens ? Une autre provocation ? Fallait-il laisser Poutine s’emparer de Kiev pour y installer Viktor Ianoukovitch, le satrape déchu et pro-russe ?

L’Amérique a beaucoup de défauts. Le principal étant qu’elle est la première puissance mondiale. Mais tout n’est pas permis contre elle. 

À Lire Aussi

Il faut ce qu’il faut : le chef d'Al-Qaïda tué par un drone américain en plein centre de Kaboul

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !