Jules César, Gengis Khan, Rockefeller ou Bill Gates... Mais qui était vraiment l'homme le plus riche de tous les temps (ne cherchez pas, vous n’en avez probablement jamais entendu parler) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Jules César, Gengis Khan, Rockefeller ou Bill Gates... Mais qui était vraiment l'homme le plus riche de tous les temps (ne cherchez pas, vous n’en avez probablement jamais entendu parler)
©Flickr

Money, money, money

Jules César, Gengis Khan, Rockefeller ou Bill Gates... Mais qui était vraiment l'homme le plus riche de tous les temps (ne cherchez pas, vous n’en avez probablement jamais entendu parler)

Quand on évoque la notion d'"homme le plus riche du monde", le nom de Bill Gates vient à l'esprit comme une évidence. Pourtant, le fondateur de Microsoft est bien loin des plus grosses fortunes de l'Histoire.

L'homme le plus riche de tous les temps ? Facile, l'oncle Picsou ! Oui, oui…mais on parle du monde réel, donc on oublie aussi Crésus. Bon, Bill Gates alors, ou Carlos Slim ? Pas mal, mais vous n'y êtes pas encore. Dans une époque où les riches deviennent de plus en plus riches, la tendance porte à croire que les plus aisés sont de notre temps.

Mais non, l'homme le plus riche de tous les temps n'est pas vraiment une célébrité digne de Kim Kardashian: il s'agirait de Musa I du Maliégalement appelé Mansa Musa. Ce roi malien qui a gouverné l'Afrique de l'Ouest (dont la totalité ou des portions de la Mauritanie, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Nigeria et du Tchad) au XIVe siècle a été nommé la personne la plus riche de tous les temps par un article du magazine Time. Son immense fortune, le roi la tenait de son statut de principal producteur d'or, à une époque où le matériau précieux était extrêmement demandé.

En fait, Mansa Musa était bien au-delà des milliardaires actuels : tellement puissant qu'il est impossible d'évaluer cette richesse. Mais on estime tout de même qu'elle serait équivalente à 400 milliards de dollars. Des récits extraordinaires entourent son pèlerinage à la Mecque, où le souverain, entourée d'une suite immense, aurait distribué d'innombrables richesses un peu partout où il passait. Sa fortune était tellement immense qu'elle causa une crise économique en Egypte.

Mansa Musa a construit d'immenses mosquées qui existent encore aujourd'hui. Malgré tout, cet argent sera dilapidé après sa mort par ses héritiers qui n'arriveront pas à empêcher des guerres civiles et repousser les envahisseurs.

En deuxième position du classement du Time, on retrouve une personnalité bien plus célèbre sous nos latitudes : Jules César. Selon le professeur à Stanford Ian Morris, le célèbre général romain possédait une fortune personnelle équivalente à un cinquième de son empire, qui était particulièrement grand et prospère. Médaille de bronze pour l'empereur Shenzong, de la dynastie des Song. Le suzerain était à la tête d'une Chine extrêmement avancée - bien plus que les gouvernements européens de l'époque - et qui disposait notamment d'une administration fiscale très efficace.

A la 5e place, juste derrière Akbar, grand empereur de la dynastie Moghol en Inde, on retrouve une personnalité du XXe siècle : Joseph Staline. Le cas du soviétique appelle à la prudence, car ce dernier ne possédait pas directement les richesses de l'URSS. Mais le pouvoir absolu qu'il exerçait sur le pays en a fait probablement la personne la plus riche de l'histoire dans l'histoire récente.  

Viennent ensuite plusieurs hommes (pas de femmes...), passés ou non à la postérité : Andrew Carnegie (un industriel devenu immensément riche après avoir revendu sa société à JP Morgan en 1901), John D. Rockefeller  (célèbre magnat du pétrole et icone des self-made men), Alain le Roux (Alan the Red, gendre de Guillaume le conquérant, et dont les possessions étaient phénoménales à la suite de la conquête de l'Angleterre) et… Bill Gates ! Oui, le voilà enfin. Avec ses 70 milliards d'euros, le milliardaire américain se classe avant dernier du Top 10, juste devant l'empereur mongol Gengis Khan… particulièrement fortuné, mais qui aurait aussi été très dispendieux. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !