Jean-Yves Le Drian : espère un gouvernement « inclusif » à Kaboul… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Jean-Yves Le Drian : espère un gouvernement « inclusif » à Kaboul…
©SAMEER AL-DOUMY / AFP

Le comique de l’année

Jean-Yves Le Drian : espère un gouvernement « inclusif » à Kaboul…

Parfois le Quai d’Orsay se confond avec le Gorafi !

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il est ministre des Affaires Étrangères. C’est à dire qu’il a pour mission et pour vocation de s’occuper des pays étrangers. Il y a des pays étrangers qui lui sont plus étrangers que d’autres… 

Tel est le cas de l’Afghanistan. Dans une déclaration remarquée Jean-Yves Le Drian s’est adressé aux Talibans pour leur demander de former « un gouvernement inclusif », le mot « inclusif » étant comme chacun le sait la tarte à la crème de la doxa bien pensante. Il a assorti cette supplique d’une autre revendication, : « Jean-Yves Le Drian souhaite que ce gouvernement soit aussi égalitaire ». On comprend bien qu’il s’agit là de la parité hommes-femmes. En attendant ces propos qui ont cheminé jusqu’à Kaboul, les Talibans ont posé leurs armes en se tapant le cul par terre de rire. 

Dans une prochaine livraison Jean-Yves Le Drian ne manquera pas de préciser sa pensée qui est d’une profondeur inégalée. Peut-être demandera-t-il aux Talibans de rédiger le Coran en écriture inclusive ? Peut-être suggérera-t-il que le gouvernement inclusif et « égalitaire » soit également intersectionnel ? Peut-être voudra-t-il que le gouvernement afghan qu’il appelle de ses voeux fasse toute la place aux LGBT, aux bis, aux trans ? Et pour que tout soit parfait les Talibans s’inclineront devant la diversité culturelle en nommant quelques ministres noirs importés d’Afrique. 

Nul doute que les Talibans touchés par tant d’attentions proposeront à Jean-Yves le Drian de rédiger leur nouvelle Constitution. L’article 1 fera l’unanimité : « L’Afghanistan est une République islamique inclusive et intersectionnelle ». L’article 2, lui, posera quelques problèmes. On soupçonne Le Drian d’avoir envie d’écrire « L’Afghanistan respecte les droits des hommes et des femmes ». Les talibans le corrigeront en ne laissant que « les droits des hommes » ! 

À Lire Aussi

Afghanistan : Mais d’où vient l’argent des Talibans ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !