Jean-Michel Apathie pense que le Soldat inconnu était peut-être allemand | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Jean-Michel Apathie s'est exprimé, sur l'antenne de LCI, sur la question de la tombe du Soldat inconnu.
Jean-Michel Apathie s'est exprimé, sur l'antenne de LCI, sur la question de la tombe du Soldat inconnu.
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Il est en proie à de douloureux doutes

Jean-Michel Apathie pense que le Soldat inconnu était peut-être allemand

De la fabrique des crétins il est le chef.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Apathie est en colère. En colère contre ceux qui sont en colère parce qu'on a enlevé le drapeau tricolore de l'Arc de Triomphe. Il s'indigne contre ceux qui s'indignent de cette disparition.

Et à l'appui de sa charge vengeresse, il a un argument imparable : "le Soldat inconnu était peut-être allemand" ! On frémit : un Boche, un Fritz, sous le monument dédié à nos morts et à nos victoires.  

Apathie a certainement des preuves à l'appui de ses tourments interrogatoires. La dépouille du Soldat inconnu a été installée en 1920 sous l'Arc de Triomphe. Les militaires chargés de cette tâche ont certainement vérifié l'uniforme que portait ce glorieux mort. Mais une autre hypothèse s'impose et c'est sans doute celle qu'a retenu Apathie.

Il s'agissait vraisemblablement d'un soldat allemand qui avait revêtu un uniforme français. Il espérait ainsi tromper nos généraux et nos maréchaux afin de reposer sous l'Arc de Triomphe et de jouir ainsi d'une vue imprenable sur les Champs-Elysées...

On conclura, à l'attention d'Apathie, avec une délicieuse histoire juive. Un jour, un président étranger vient en visite officielle en Israël. Comme le veulent les usages, on l'amène devant le tombeau du Soldat inconnu. Et là-bas, que voit-il ? Une plaque où est marquée "Abraham Goldstein. 1918, 1948" !

Le président étranger interloqué s'étonne auprès de son homologue israélien. "Mais qu'est-ce que ça veut dire ?". Le président israélien lui répond : "comme soldat il était très inconnu mais comme tailleur..."

Apathie est très connu comme journaliste. Mais c'est pas sûr qu'il gagne à être connu.

À Lire Aussi

Arc de Triomphe : la photocopieuse de Clément Beaune a des ratés

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !