Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le footballeur Cristiano Ronaldo.
©Marco BERTORELLO / AFP

Feliz Aniversàrio

Etalon (ballon d’) or : joyeux anniversaire Cristiano Ronaldo !

Cristiano Ronaldo a fêté ses 36 ans le 5 février.

Olivier Rodriguez

Olivier Rodriguez

Olivier Rodriguez est entraîneur de tennis... et préparateur physique. Il a coaché des sportifs de haut niveau en tennis. 
 
Voir la bio »
Ce vendredi 5 février, Cristiano Ronaldo a eu 36 ans... ou plutôt 36 carats. Et il continue à marquer... encore et encore... dans un des championnats les plus relevés de la planète... À cet âge-là, des cadors comme Pelé, Ronaldinho, Platini, Zidane ou Van Basten avaient raccroché les crampons depuis belle lurette. Tout ça pour vous situer le personnage. 
Autant vous l'écrire tout de suite, le but de ces lignes est moins de célébrer un anniversaire que de rendre l'hommage qu'une carrière telle que la sienne mérite... Car cela fait dix-huit ans que Ronaldo torture tous les défenseurs de la planète et qu'il force le destin à se plier à sa volonté... Au fil des ans, il est carrément devenu un monument... Un joueur "buste" !
 
Et même si son palmarès parle pour lui, il s'agit, ici, de crier ce qui l'a rendu possible. Parce que des gars comme lui, y'en a pas deux... Pourquoi ? Parce qu'il fait du foot un but suprême, la justification de son existence, le premier prétexte de sa présence au monde. Résultat : à part la Coupe du Monde, il a tout gagné : cinq Ballons d'Or, un Championnat d'Europe des Nations, cinq Ligues des Champions et sept championnats nationaux... Qui dit mieux ? Avec tout ça, il est bien évidemment devenu une référence, un étalon-or.
 
Des monstres de travail dans le sport de haut niveau, si on en a connu quelques-uns, lui, est une synthèse. 
 
Parce que Ronaldo est une vraie bête de somme, cataloguée comme telle, un mystique du devoir, un moine-soldat qui a la performance pour religion ! Un gars pris en flagrant-délit de travail plus souvent que les autres ! Rien que pour ça, il est facile d'affirmer qu'il a augmenté son sport.
 
Et quel buteur il est !!! Parce que le but, entre nous, il ne pense qu'à ça ! En fait, le seul moment où il n'y pense pas, c'est lorsqu'il marque ! Ce type file au but comme les anguilles retournent à la mer des Sargasses ! PAR INSTINCT ! C'est bien simple, il marque des buts comme St Jean pouvait baptiser : pour le plaisir et à la chaîne ! Cristiano Ronaldo, excusez du peu, pèse 660 buts en carrière !!! Vertigineux non ? En plus c'est un roc qui résiste à tout ! Certains prétendent même qu'il est ignifugé, ininflammable et non gélif !!!
 
Surtout c'est un vrai champion... un gars qui se court sans cesse après, se cherche en permanence, se challenge. Un champion qui ne perd jamais ! Parce que lui Cristiano... soit il gagne, soit il ne gagne pas. Nuance !
 
Quant à sa carrière, exemplaire, elle est le symbole de ce que le professionnalisme veut dire... D'ailleurs, il est acquis qu'il a appris de tout, même des erreurs qu'il n'a pas commises...
 
Avec ses états de service et son égo plus que développé, il ne plaît pas à tout le monde... Y'en a même qui le détestent... Ils prétendent que le terrain est parfois trop petit pour la démesure de son orgueil... Il faut les comprendre, quand on a tout gagné, qu'on a un corps de statue Grecque et une gueule à faire du cinéma : ça irrite, ça dérange... C'est toujours comme ça quand on réussit.
 
On entend d'ici les grincheux qui lui reprochent de passer à son club comme d'autres passent à la banque : pour retirer... On les entend aussi évoquer son âge... Il faut leur pardonner... Ils n'ont pas compris qu'on a surtout l'âge de son travail, de son audace, de son AMBITION !
 
Au bout du compte, cela fait 18 ans que ce joueur nous montre que le vrai talent, c'est surtout se donner les moyens de ce que l'on veut.
 
Avec tout ça, à part gagner un sixième Ballon d'Or pour égaler le record de Lionel Messi, que pourrait-on encore lui souhaiter ? Pas d'être immortel en tous cas, puisqu'il l'est déjà... de son vivant. Tout ça pour vous dire que si un joueur ambitionne un jour de lui succéder, il ne pourra jamais le remplacer.
 
Pour tout ce qu'il nous a donné et pour tout ce qu'il nous montrera, nous lui souhaitons un joyeux anniversaire !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !